La Corée du Sud veut accueillir la F1 en 2016

Malgré un différend avec la FOM de Bernie Ecclestone, les promoteurs du Grand Prix de Corée du Sud ont toujours pour objectif d'inscrire leur course au calendrier 2016 de Formule 1

Malgré un différend avec la FOM de Bernie Ecclestone, les promoteurs du Grand Prix de Corée du Sud ont toujours pour objectif d'inscrire leur course au calendrier 2016 de Formule 1.

Les responsables en charge de l'événement doivent prochainement rencontrer Ecclestone, qui entend bien obtenir les dommages et intérêts requis après la rupture de contrat établie par les promoteurs, qui ont échoué dans leur tentative d'accueillir à nouveau le Grand Prix dès 2015. Le montant s'élèverait à 27 millions de livres par année de contrat.

Mais malgré ces difficultés contractuelles, Autosport rapporte que les Sud-Coréens tentent de mettre sur pied un nouveau plan financier qui permettrait à leur pays de retrouver la Formule 1 dès 2016. L'un des responsables du Grand Prix a en effet affirmé que l'objectif était d'établir un nouveau contrat après avoir réglé la situation actuelle.

Le dirigeant asiatique, qui a tenu à préserver son identité, précise que la Corée du Sud n'accueillera pas la F1 à n'importe quel prix et qu'elle refuse d'être lourdement sanctionnée au sujet de l'actuel contrat, établi à l'époque avec une autre équipe en fonction.

La saga du Grand Prix de Corée du Sud n'est donc pas terminée, alors que le dernier épisode en date avait eu lieu en décembre lorsque l'événement était brièvement réapparu au calendrier 2015 pour des raisons de contrat, avant d'en disparaître à nouveau en janvier dernier.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités