La F1 en 2015 - Les nouvelles règles en bref (1/2)

Chaque saison du championnat du monde de Formule 1 vient avec son lot de nouvelles règles ; chaque année, les réglementations technique et sportive sont modifiées

Chaque saison du championnat du monde de Formule 1 vient avec son lot de nouvelles règles ; chaque année, les réglementations technique et sportive sont modifiées. En 2015, nous sommes bien loin du chamboulement technique de 2014, mais il y a tout de même des nouveautés importantes à connaître pour bien aborder la saison. ToileF1 vous aide à y voir plus clair !

Des voitures plus lourdes, et des nez plus gracieux
Cela faisait bien longtemps que les museaux des Formule 1 faisaient débat, jugés trop laids. L'équipe technique de la FIA est enfin parvenue à concocter une réglementation technique résultant en des nez plongeants, sans excroissance pour la plupart. Le poids minimal des voitures est passé de 691kg à 702kg, pilote compris.

Quatre moteurs par saison
L'an dernier, chaque monoplace engagée pouvait utiliser jusqu'à cinq unités de puissance dans la saison. En 2015, il n'y en aura plus que quatre. Comme l'an dernier, des pénalités de places sur la grille seront distribuées si un pilote utilise plus de cinq composants identiques, mais pour un changement complet d'unité de puissance, il ne s'agira plus d'un départ des stands mais du fond de grille. Quant aux pénalités, si elles ne peuvent être entièrement purgées sur la grille du Grand Prix en question, elles ne s'appliqueront pas à la course suivante mais se transformeront en pénalités de temps : 5 secondes s'il reste 1 à 5 places sur la grille à perdre, 10 secondes pour 6 à 10 places, un drive through pour 10 à 15 places et un stop-and-go de 10 secondes pour 15 à 20 places. Cela s'applique uniquement aux pénalités liées à l'unité de puissance.

Voiture de sécurité virtuelle
C'est une des mesures prises suite à l'accident de Jules Bianchi au Japon : la voiture de sécurité virtuelle, qui sera utilisée "quand les doubles drapeaux jaunes sont requis sur une portion de la piste et que des concurrents ou des commissaires peuvent être en danger, mais que les circonstances ne justifient pas l'utilisation de la voiture de sécurité elle-même". Chaque pilote aura un temps au tour minimal à ne pas dépasser.

Voiture de sécurité
À la fin d'une période de voiture de sécurité, même si les monoplaces à un tour sont autorisées à se dédoubler, la voiture de sécurité n'attendra plus qu'elles rattrapent le peloton pour rentrer au stand. Les pilotes qui signent un temps en-dessous du chrono minimum sous voiture de sécurité recevront une pénalité à la discrétion des commissaires.

Essais privés
Il n'y aura que quatre jours d'essais privés lors de la saison 2015 : deux après le Grand Prix d'Espagne, et deux après la manche autrichienne. Les équipes devront aligner des débutants lors de deux des quatre jours.

Démonstrations
Les écuries peuvent désormais utiliser leur châssis actuel pour des démonstrations, mais uniquement après la fin de la saison et avec des pneus spécialement fournis par Pirelli.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jules Bianchi
Type d'article Actualités