La F1 pourrait revoir son approche des fans avec Heineken

En marge du Grand Prix du Canada, la Formule 1 devrait annoncer un contrat de sponsoring majeur avec Heineken. D’après des sources bien informées, celui-ci pourrait changer la donne pour les fans.

La F1 pourrait revoir son approche des fans avec Heineken

Le grand argentier de la Formule 1, Bernie Ecclestone, a convoqué une conférence de presse pour le jeudi précédant le Grand Prix du Canada. Elle visera à annoncer un accord avec un "nouveau partenaire international pour la Formule 1"

Si aucune information n’est intervenue concernant l’identité de ce partenaire, la spéculation dans le paddock laisse entendre qu’Ecclestone a conclu un accord estimé à 223 millions d'euro sur sept ans avec le géant de la bière, Heineken. 

En plus de disposer de panneaux en bord de piste, et de s’allier à une écurie, l’arrivée de Heineken pourrait entraîner une refonte complète de l’approche qu’a la F1 avec les réseaux sociaux et avec ses fans. 

Heineken est réputé pour travailler très dur afin d’exploiter au mieux ses accords de sponsoring, et il est entendu que la marque veut faire un meilleur usage de l’attraction mondiale que génère la F1 par rapport à ce qui s’est fait jusqu’à présent. 

Heineken pourrait mettre en application de nombreuses leçons tirées de son implication dans le football pour élargir l’attrait de la discipline, notamment à travers de nouveaux canaux de communication. 

En football, l’une de ses campagnes les plus réussies, baptisée The Dilemma, a tourné autour de la Ligue des Champions. Plusieurs sources indiquent qu’une idée similaire serait étudiée pour la F1. 

On ne sait pas encore clairement ce que Heineken prévoit de faire, mais on peut s’attendre à ce que ses activités futures soient dévoilées lors de la conférence de presse de Montréal. 

partages
commentaires
À quel point les F1 2017 seront-elles différentes ?
Article précédent

À quel point les F1 2017 seront-elles différentes ?

Article suivant

Inverser la grille influencerait la conception d'une F1, selon Symonds

Inverser la grille influencerait la conception d'une F1, selon Symonds
Charger les commentaires