La FIA et la Nièvre tentent de sauver le GP de France

Le Conseil général de la Nièvre est surpris par la décision prise par la FFSA sur l’idée d’abandonner le Grand Prix 2009 en raison des problèmes économique

Le Conseil général de la Nièvre est surpris par la décision prise par la FFSA sur l’idée d’abandonner le Grand Prix 2009 en raison des problèmes économique. Le département souhaite trouver une solution afin de pouvoir organiser sa course.

"Nous sommes ouverts à toutes les propositions émanant de promoteurs potentiels de l'épreuve dans la perspective d'une pérennisation à long terme de la Formule 1 dans la Nièvre," a annoncé le conseil général dans un communiqué de presse.

De son côté, la FIA est aussi très surprise par cette même décision : "Le secrétaire général de la FIA a écrit au président de la FFSA aujourd'hui afin de trouver une solution d'urgence et de clarifier la situation du Grand Prix de France," a déclaré un porte-parole de la fédération internationale.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités