La FIA maintient la date butoir du 1er mai pour Bahreïn

De plus en plus menacé par la situation politique tendue localement, le Grand Prix de Bahreïn n'est pas encore définitivement annulé

De plus en plus menacé par la situation politique tendue localement, le Grand Prix de Bahreïn n'est pas encore définitivement annulé.

Si, comme nous vous l'indiquions hier, le risque de voir l'épreuve ne pas du tout avoir lieu en 2011 est de plus en plus grand, la FIA a pour le moment décidé de camper sur ses positions.

Suite au report de la manche d'ouverture de la saison, le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA avait fixé la date du 1er mai pour que les organisateurs puissent proposer une solution alternative. En dépit des récents évènements et de l'état d'urgence décrété depuis hier à Bahreïn, cette date butoir est pour le moment maintenue.

"Il y avait beaucoup de gens impliqués dans cette décision et, pour le moment, le Conseil [Mondial] respecte ce délai. C'est une obligation. Mais il est clair que la situation évolue. Nous nous adaptons au jour le jour avec ce qui se passe actuellement et nous réagirons quand ce sera le bon moment," a déclaré un porte-parole de la FIA.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités