La fiabilité reste le point faible de Toro Rosso

C'est une lutte acharnée que se livrent Force India, Lotus et Toro Rosso pour la cinquième place du championnat des constructeurs. La petite Scuderia connaît certainement sa meilleure saison depuis 2008 avec un niveau de performance certain.

C'est notamment visible en qualifications : lors de huit Grands Prix sur dix cette saison, au moins une Toro Rosso est passée en Q3. Il n'y a qu'en Chine et au Canada que ce n'est pas arrivé. La STR10 impressionne, parfois au grand dam des Red Bull RB11 qui se retrouvent occasionnellement derrière!

Pourtant, Toro Rosso a parfois peiné à concrétiser ces résultats. Tandis que Max Verstappen a signé une belle quatrième place au Hungaroring, neuf abandons dont sept sur problème mécanique ont privé l'écurie italienne de nombreux points.

"Le résultat de Max à Budapest était fantastique, mais nous ne devrions pas oublier qu'il y a eu dix courses et qu'idéalement, cela devrait signifier que nous avons franchi le drapeau à damier vingt fois," commente Franz Tost, directeur d'équipe, sur le site officiel de la F1. "Mais nous ne l'avons franchi que onze fois."

"Ce n'est pas suffisamment bon. On ne peut pas parler de succès quand on abandonne neuf fois. Si nous sommes septième au championnat des constructeurs, c'est simplement parce que nous avons perdu trop de points."

Améliorer la fiabilité sera crucial

L'unité de puissance Renault est sans aucun doute l'un des maillons faibles de Toro Rosso. Alors que la grande sœur Red Bull tire fréquemment à boulets rouges sur le Losange, Franz Tost ne peut que reconnaître les désavantages du moteur français, mais fait également preuve d'honnêteté.

"Nous avons eu de nombreux problèmes de transmission, mais pas seulement," souligne l'Autrichien. "L'équipe a aussi fait des erreurs. À Silverstone, il y a eu une casse mécanique sur la voiture, et c'était notre faute! Donc nous devons améliorer nos procédures du côté opérationnel. Nous devons travailler avec plus de discipline, et si nous y parvenons, nous finirons par marquer plus de points."

Toro Rosso a testé les départs sans aide à Imola

La tâche à venir pour le reste de la saison est donc simple : améliorer la fiabilité pour obtenir davantage de résultats. Quatre des neufs abandons s'étant produits lors des trois dernières courses, des progrès sont urgents.

"Nous avons une bonne voiture," rappelle Tost. "L'équipe autour de James Key a fait un travail fantastique. Désormais, c'est à nous de tout réussir pour marquer les points que nous méritons. Mais pour marquer des points, il faut d'abord voir le drapeau à damier!"

A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités
Tags déclaration, fiabilité, renault, tost