La fin de Magny-Cours ?

C'est visiblement un doux rêve qu'entretient Bernie Ecclestone, maintenant l'hypothèse d'un échange entre Magny-Cours et un Grand Prix au centre de la capitale française

C'est visiblement un doux rêve qu'entretient Bernie Ecclestone, maintenant l'hypothèse d'un échange entre Magny-Cours et un Grand Prix au centre de la capitale française.

Définissant cette idée comme un rêve de très longue date, le magnat de la Formule Un cerne depuis longtemps tout l'intérêt à retirer, financièrement parlant, d'une telle possibilité.

"Paris est la destination touristique numéro 1 dans le monde" souligne-t-il.

La présence du parc Disneyland Paris à moins de 30 kilomètres est un lieu envisageable à la mise en place d'un tel événement.

Critiquant le gouvernement français, pour son manque de soutien dans l'organisation de son Grand Prix national, Bernie considère, et ce n'est point une surprise, Magny-Cours comme une course ennuyeuse.

Pourtant le britannique met en garde d'une manière aussi douce qu'habile : "Je ne peux imaginer qu'ils puissent laisser un des événements sportifs de l'année disparaitre" conclut-il.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités