La Formule 1 a-t-elle raté son entrée sur les marchés émergeants? (1/2)

Coûteux et mal étudiés en amont, les échecs des Grand Prix d’Inde et de Corée du Sud ont démontré que la tenue d’un Grand Prix dans les pays émergeants n’était pas une garantie de succès pour la Formule 1

Coûteux et mal étudiés en amont, les échecs des Grand Prix d’Inde et de Corée du Sud ont démontré que la tenue d’un Grand Prix dans les pays émergeants n’était pas une garantie de succès pour la Formule 1.

Sur le papier, ces deux projets s’annonçaient attractifs. Deuxième pays le plus peuplé au monde (1,250 milliards d’habitants), avec une classe moyenne en plein expansion, l’Inde faisait figure de destination de rêve pour la Formule 1; ses annonceurs et ses constructeurs sont engagés, soucieux de développer leurs ventes dans un marché automobile en essor constant.

La promesse était tout aussi alléchante en ce qui concerne la la Corée du Sud, cinquième plus grand producteur du marché automobile mondial avec des constructeurs reconnus comme Hyundai, Kia, Daewoo, notamment.

Avec en plus des entreprises mondialement connues dans le domaine de la haute technologie comme Samsung, le pays présentait un vivier de partenaires potentiels solides. Quant au public, avec là aussi une classe moyenne en pleine expansion, on l’imaginait affluer en masse des quatre coins de ce petit pays...

Difficile percée locale

Aujourd’hui pourtant, le constat est éloquent. Après quatre éditions du Grand Prix de Corée (2010 à 2013), tenues sur le circuit de Yeongam, la Formule 1 a déserté le pays, après qu’un ultime espoir de retour en 2015 a été vite balayé.

Quant au Grand Prix d’Inde, il n’a tenu que trois éditions, de 2011 à 2013, et ne semble pas prêt d’intégrer à nouveau le calendrier du championnat du monde dans un futur proche.

Dans les deux cas, d’importants investissements financiers ont été effectués, et deux pistes flambant neuves, aux infrastructures modernes spécialement conçues et bâties pour le monde de la Formule 1, attendent aujourd’hui tristement d’accueillir une compétition internationale...

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités