La menace Vettel et la pression de Kvyat selon Häkkinen

Mika Häkkinen estime qu’il est impossible d’écarter Sebastian Vettel de la lutte pour le titre mondial, alors que le cap de la mi-saison vient seulement d’être franchi et que le pilote allemand est parvenu à souffler une deuxième victoire en 10 courses aux pilotes Mercedes. 

Vainqueur sur le Hungaroring, le quadruple Champion du Monde s’est rapproché à 42 longueurs de Lewis Hamilton au championnat. Un écart qui reste confortable à l’avantage du Britannique, mais qui doit malgré tout constituer une certaine préoccupation. 

"Vettel est une menace", souligne Häkkinen dans une interview pour son sponsor Hermes. "La saison en est seulement à la moitié donc il y a encore un très grand nombre de points à prendre. Vettel fait un excellent travail pour le moment."

La régularité du pilote Ferrari, qui n’a jamais pris moins de 10 points sur un Grand Prix jusqu’à présent, demeure un atout, surtout s’il vient à décrocher encore quelques victoires après la reprise à la fin du mois d'août. 

Kvyat pousse Ricciardo à la faute

En Hongrie, Red Bull a également retrouvé de la vigueur en plaçant ses deux pilotes sur le podium. Daniil Kvyat a pris une brillante deuxième place, confirmant la pression qu’il est capable de mettre sur son coéquipier Daniel Ricciardo

Pour Häkkinen, l’attaque parfois trop audacieuse de l’Australien en piste, avec deux accrochages avec les deux Mercedes, provient directement de la pression mise sur ses épaules par son coéquipier. 

"Kvyat met actuellement la pression sur Ricciardo, ce qui met l’Australien dans des situations comme ce que l’on a vu en Hongrie", affirme le Finlandais. "Ricciardo est un bon pilote, respecté, mais il est clairement sous la pression de la performance en ce moment."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mika Hakkinen , Sebastian Vettel , Daniel Ricciardo , Daniil Kvyat
Type d'article Actualités
Tags déclarations, hungaroring