La MP4-27 n'est pas une évolution, elle est "différente"

Quelques heures après sa présentation, la nouvelle monoplace de l'équipe McLaren Mercedes marque avant tout par sa sobriété apparente

Quelques heures après sa présentation, la nouvelle monoplace de l'équipe McLaren Mercedes marque avant tout par sa sobriété apparente.

Visuellement, aucune révolution ne se dégage de la MP4-27, qui ressemble au premier abord à une évolution de sa devancière.

Il n'en est rien. Malgré ces impressions, l'équipe de Woking assure avoir effectué une "refonte complète", précisant que sa nouvelle arme est totalement différente de la MP4-26.

"Nous nous sommes fixés des objectifs difficiles et ambitieux, et nous voulons les atteindre dès la première course avec une voiture capable de remporter le championnat. Cette voiture est une refonte complète, du nez à l'arrière, et il y a très peu de choses anciennes. Une petite partie du système de carburant est identique, mais presque tout le reste sur la voiture a changé," a expliqué Tim Goss, directeur de l'ingénierie chez McLaren Mercedes.

"Il y avait quelques caractéristiques pour lesquelles nous avons travaillé fort dès le début du projet. Je suis fier de toute l'équipe et des efforts déployés jusqu'à présent, et à partir de maintenant nous entrons dans la phase suivante qui concerne les performances. Nous avons de bons projets qui sont déjà prévus, des améliorations pour l'aileron avant, l'aileron arrière, le fond-plat et la carrosserie".

Malgré les restrictions imposées par le règlement technique, empêchant de voir des signes extérieurs de révolution, McLaren Mercedes a fait part de sa satisfaction d'avoir pu apporter énormément de changements sur son nouveau modèle.

"Cette voiture semble très similaire, mais derrière beaucoup de changements ont eu lieu. Chaque pièce a été évaluée quant à son poids et sa performance. Si vous faites la somme de tout ça, vous obtenez une voiture qui est plus rapide. Les équipes s'interrogent pour trouver 1 à 2% d'amélioration des performances, mais il y a des choses évidentes," a confié Paddy Lowe, directeur technique de l'équipe.

"Nous avons beaucoup travaillé sur l'arrière, et nous avons dû faire beaucoup de travail sur les échappements. C'était un gros défi pour les aérodynamiciens, pas seulement pour trouver de l'appui, mais aussi pour créer un bon équilibre. On a besoin d'appui, mais il faut aussi être capable de l'utiliser de la bonne manière."

Par ailleurs, l'équipe britannique a fait savoir qu'elle n'avait à aucun moment envisagé de travailler sur un système de garde au sol contrôlée, comme ce fut le cas chez Lotus. Un système interdit depuis par la FIA. "Selon notre évaluation, nous n'aurions pas considéré cela comme légal," a souligné Lowe.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités