La piste russe toujours d'actualité pour investir chez Sauber

En difficulté financière, l'écurie Sauber avait lancé à l'été 2013 des discussions concrètes avec des investisseurs russes afin de venir au secours de l'équipe

En difficulté financière, l'écurie Sauber avait lancé à l'été 2013 des discussions concrètes avec des investisseurs russes afin de venir au secours de l'équipe. Finalement, l'accord n'avait jamais été véritablement acté et aucune entrée dans le capital de l'équipe suisse n'avait eu lieu.

Pour autant, cette piste est visiblement toujours d'actualité, comme le rappelle Monisha Kaltenborn. Team principal de Sauber, elle explique que les négociations sont toujours en cours mais que tout est une question de timing différent entre le temps de la Formule 1 et celui de l'économie.

"Nous continuons à aller dans cette direction", assure Kaltenborn auprès de f1news. "Les leçons que nous avons tirées ces derniers mois, c'est qu'il faut comprendre leurs notions de temps lorsque vous traitez avec des compagnies comme celles-ci. Nous devons aussi comprendre que, dans ces négociations, d'autre circonstances qui sont peut-être plus importantes que la Formule 1 pour ces sociétés vont interférer."

En se tournant vers la Russie, Sauber avait d'ailleurs ouvert la porte prématurément au tout jeune pilote Sergey Sirotkin. Avec le retard pris dans les négociations, le jeune pilote n'a pas obtenu de baquet cette saison mais reste dans le giron de l'écurie suisse. Cette année, il poursuivra son apprentissage en Formule Renault 3.5.

"Pour le moment, tout est conforme à ce qui est prévu. Il a un baquet avec Fortec, je suis certaine qu'il va obtenir d'excellents résultats, et ensuite nous penserons à la prochaine étape", précise Kaltenborn au sujet de Sirotkin.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sergey Sirotkin
Équipes Sauber
Type d'article Actualités