La pluie, un facteur clé à Suzuka

La pluie pourrait jouer un rôle clé, ce week-end, pour le Grand Prix du Japon à Suzuka

La pluie pourrait jouer un rôle clé, ce week-end, pour le Grand Prix du Japon à Suzuka.

En effet, ce mercredi, lorsque les pilotes sont venus faire la reconnaissance d’un circuit qu’ils découvrent ou redécouvrent, le temps était gris et pluvieux mais cela n’a pas empêché certains, comme Sébastien Buemi, d’enfiler un anorak et de faire le tour du circuit à pied.

Quant à la journée de jeudi, le temps était beaucoup plus clément mais les prévisions pour les journées de vendredi et samedi annonce de la pluie, ce qui pourrait perturber les essais libres et les qualifications.

Mais pour le moment, les prévisions annoncent que la course aura lieu sur le sec dimanche.

"Il y a toujours la possibilité que les forces de la natures interviennent, nous avons déjà eu un tremblement de terre et le passage d’un typhon," a rappelé Nick Heidfeld en marge du Grand Prix du Japon qui revient à Suzuka après deux saison où la course avait eu lieu sur le tracé du Mont-Fuji.

"La météo est toujours un problème et il n’est pas rare qu’il y ait des pluies torrentielle à Suzuka," a ajouté le pilote Allemand de BMW-Sauber.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nick Heidfeld , Sébastien Buemi
Équipes Sauber
Type d'article Actualités