La règle des points doublés continue de diviser

Intronisée cette année par la FIA, la règle des points doublés lors du dernier Grand Prix de la saison à Abu Dhabi continue de faire beaucoup parler

Intronisée cette année par la FIA, la règle des points doublés lors du dernier Grand Prix de la saison à Abu Dhabi continue de faire beaucoup parler. Les avis restent très partagés sur le sujet, entre ceux qui s'y opposent, ceux qui n'y apportent que peu d'intérêt, et ceux qui la défendent.

Pour Damon Hill, cette nouvelle règle est une bonne chose car elle va permettre de rendre le championnat de plus en plus passionnant à mesure que l'on se rapprochera de la dernière course. C'est ce qu'a expliqué le Champion du Monde 1996 en établissant une comparaison surprenante avec le tennis.

"A Wimbledon, vous êtes dans une compétition à élimination directe et c'est de plus en plus crucial à chaque fois que l'on se rapproche de la finale. En finale, chaque point est beaucoup plus important qu'avant", explique-t-il sur Sky Sports. "Personnellement, je ne vois pas où est le problème. Gagner le championnat est l'objectif et si cela devient de plus en plus intense jusqu'à la fin, et qu'il y a plus à perdre à la fin du championnat, alors ça devrait être plus excitant."

Ancien patron de Mercedes, Norbert Haug est quant à lui un farouche opposant à la règle des points doublés. Et lui aussi répond avec une comparaison sportive... "Si tous les buts de la dernière journée du championnat allemand comptaient double, la confusion serait juste énorme. En Formule 1 ce n'est pas différent."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Norbert Haug , Damon Hill
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités