La Russie assure que l'édition 2015 n'est pas menacée

Les organisateurs du Grand Prix de Russie ne doutent pas de l’avenir de la course, malgré la spéculation médiatique qui laisse penser que l’événement serait menacé. 

Des informations ont émergé cette semaine, suggérant que des membres des autorités locales ont indiqué que la course pourrait être annulée si le gouvernement n’apportait pas le soutien financier attendu. Mais ces rumeurs ont été démenties par le promoteur du Grand Prix de Russie, Sergey Vorobyev, qui déclare que la situation reste inchangée. 

Calendrier 2016 : Au bonheur de la Russie et de la Malaisie

"Je suis certain que le Grand Prix de Russie aura lieu à Sotchi en 2015 et lors des années à venir", a-t-il confirmé à Motorsport.com. "Tous les travaux de préparation pour la course sont en cours et rien n’a changé."

Arrangement financier

Les droits d’entrée doivent être payés à la FOM par la région Krasnodar Krai. Il s’agissait d’un accord conclu lors du contrat signé pour le Grand Prix de Russie avec Bernie Ecclestone. La somme, qui prendra la forme d’un prêt, est estimée à 65 millions d’euros. 

Le gouverneur local Veniamin Krondatiev a précisé aux médias la semaine dernière que le paiement était nécessaire pour assurer la tenue de l’évènement. 

"Il y a un accord avec le Ministre des Finances comme quoi nous aurons un prêt de la part de l’Etat", a-t-il fait savoir. "Concernant le prêt, s’il y en a un la Formule 1 aura lieu. S’il n’y en a pas, il n’y aura pas de Formule 1."

Tandis que la fin de son propos a été interprétée par certains comme une suggestion selon laquelle la course serait menacée, la situation n’est en fait pas différente d’auparavant. 

Des sources ont indiqué à Motorsport.com que le prêt sera effectif, et que le financement sera assuré. Conformément au contrat initial signé entre la FOM et le promoteur de la course, OMEGA, détenu par Krasnodar Krai, les paiements sont assurés. Le financement a été garanti par le président russe, Vladimir Poutine. 

Budget opérationnel

Vorobyev n’a pas souhaité s’étendre sur les spécificités du prêt. "Je ne suis pas responsable pour commenter cela", a-t-il déclaré. 

Cependant, il a confirmé que c’était au circuit de Sotchi de couvrir les frais opérationnels de l’événement. 

"Notre objectif est de couvrir les frais opérationnels avec les rentrées d’argent qui viendront de la course en elle-même, sans inclure les paiements [à la FOM]", a-t-il expliqué. "Je suis certain que l’objectif de rentabilité de l’événement sera atteint."

Propos et informations recueillis par Oleg Karpov

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Circuit Sochi Autodrom
Type d'article Actualités
Tags financement, poutine, russie, sochi