La saison 2016 de F1 ne débutera pas au mois de mars

La saison 2016 de Formule 1 débutera plus tard qu'habituellement, avec un Grand Prix d'ouverture toujours prévu à Melbourne, mais au début du mois d'avril.

Le Grand Prix d'Australie aura lieu le week-end du 3 avril 2016, avec pour conséquence un horaire de départ qui sera avancé, compte tenu de la nuit qui tombera plus tôt qu'au mois de mars. L'heure du départ devra être confirmée ultérieurement.

"C'est fantastique que Melbourne accueille de nouveau la manche d'ouverture du Championnat du Monde de Formule 1", a souligné Andrew Westacott, PDG de l'Australian Grand Prix Coroporation. "Au cours des vingt dernières années, Melbourne est devenu synonyme de début de saison pour la Formule 1, et nous sommes impatients d'accueillir de nouveau toutes les équipes et les pilotes dans notre formidable ville en 2016."

"La nouvelle date verra la mise en place d'un nouvel horaire, et les fans peuvent s'attendre à de l'action sur et en dehors du circuit durant les quatre jours."

Le Grand Prix d'Australie se tient traditionnellement au mois de mars depuis 1996 et son arrivée à Melbourne. On compte une seule exception : en 2006 lorsque la course avait été décalée au mois d'avril pour éviter la concurrence avec les Jeux du Commonwealth.

A noter que l'épreuve de Melbourne dispose d'un contrat avec la FOM jusqu'en 2020, stipulant que le Grand Prix d'Australie est assuré d'être chaque saison la manche d'ouverture.

Pas de calendrier provisoire

A l'heure actuelle, aucun calendrier pour la saison 2016 n'a été dévoilé. Généralement, la première ébauche est émise par la FIA aux alentours du mois de septembre.

Si l'on ignore encore les raisons pour lesquelles le premier Grand Prix aura lieu plus tard l'an prochain, on peut imaginer que l'objectif est de mettre en place un calendrier plus condensé, pour éviter notamment les pauses de trois semaines et ainsi réduire les coûts pour les équipes.

Pour le personnel impliqué, cela permettra également d'avoir une trêve plus longue cette hiver, tandis que l'on peut supposer qu'un calendrier plus ramassé dans le temps pourrait être un motif de discussion en vue d'une saison avec plus de 20 courses ; une idée chère à Bernie Ecclestone mais à laquelle les équipes sont plutôt hostiles. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités