Lando Norris agressé à Wembley après la finale de l'Euro

McLaren indique que Lando Norris est "secoué" après avoir été agressé en marge de la finale de l'Euro 2020 à Wembley.

Lando Norris agressé à Wembley après la finale de l'Euro

L'équipe McLaren a révélé que Lando Norris avait été agressé après la finale de l'Euro 2020, qui a opposé dimanche soir l'Angleterre et l'Italie au stade de Wembley, à Londres.

Après avoir participé au Festival of Speed de Goodwood, le pilote britannique a assisté au match qui a vu l'Italie s'imposer à l'issue de la séance de tirs au but alors que le score était de 1-1 à la fin des prolongations. C'est à sa sortie du stade que Norris a été agressé, au cœur d'une soirée qui avait été marquée par des violences, débutées avant même le coup d'envoi, et vu notamment des supporters anglais sans billet forcer les barrières.

"McLaren Racing peut confirmer que Lando Norris a été impliqué dans un incident après la finale de l'Euro 2020 à Wembley, lors duquel la montre qu'il portait lui a été prise", indique McLaren dans une note communiquée lundi soir. "Heureusement, Lando n'a pas été blessé, mais naturellement il est secoué. L'équipe soutient Lando et nous sommes certains que les fans de course se joindront à nous afin de lui souhaiter le meilleur pour le Grand Prix de Grande-Bretagne ce week-end."

Dans sa communication, McLaren ajoute qu'aucun autre commentaire ne sera fourni, car les faits sont désormais traités par la police.

Lando Norris courra cette semaine à domicile, à Silverstone, où son meilleur résultat à ce jour est la cinquième place qu'il a obtenue l'an dernier lors du premier des deux Grands Prix disputés sur place. Quatrième du championnat et seul pilote à être entré dans les points lors des neuf premières manches de la saison 2021, il a obtenu lors du dernier Grand Prix en date, en Autriche, son troisième podium de l'année.

Lire aussi :

Hamilton en soutien aux joueurs anglais insultés

Lui aussi fervent supporter de son équipe nationale durant cet Euro 2020, Lewis Hamilton a exprimé sa solidarité envers trois joueurs anglais victimes d'insultes racistes sur les réseaux sociaux après la finale perdue contre l'Italie. Marcus Rashford, Jadon Sancho et Bukayo Saka ont été la cible d'un torrent de haine après avoir manqué leurs penalties lors de la séance de tirs au but qui a scellé le résultat du match.

Hamilton a expliqué avoir été "inquiet" lorsque les joueurs se sont avancés pour frapper leur penalty, puis il a pointé du doigt les messages "dégoûtants" qu'ils ont reçus, estimant que cela "montre à quel point il reste encore beaucoup de travail à faire".

"J'espère que cela ouvrira une conversation sur l'acceptation", a ajouté le Champion du monde sur ses réseaux sociaux. "Nous devons travailler pour une société qui n'exige pas des joueurs noirs qu'ils prouvent leur valeur ou leur place dans la société uniquement par la victoire. En fin de compte, tous les membres de l'équipe d'Angleterre devraient être très fiers de leur réussite et de la manière dont ils nous ont représentés."

 
partages
commentaires
Jessica Hawkins, des cascades dans James Bond à Aston Martin
Article précédent

Jessica Hawkins, des cascades dans James Bond à Aston Martin

Article suivant

La Commission Hamilton publie son rapport, la F1 va agir

La Commission Hamilton publie son rapport, la F1 va agir
Charger les commentaires