Lando Norris : "Je suis dévasté"

Passé tout près de sa première victoire en Formule 1, Lando Norris doit digérer la mauvaise décision prise avec les pneus lorsque la pluie s'est invitée à la toute fin du Grand Prix de Russie.

Il est sans conteste un héros malheureux et inconsolable ce dimanche à Sotchi. Poleman pour la première fois de sa carrière hier, Lando Norris est passé tout près de remporter le Grand Prix de Russie. Le plan était parfait, jusqu'à ce qu'il soit perturbé par une averse tardive. Il a alors fallu faire un choix, et le pilote McLaren a longtemps refusé de chausser les gommes intermédiaires, se retrouvant finalement en perdition avec ses pneus slicks, jusqu'à sortir de la piste. Septième sous le drapeau à damier, le jeune Britannique doit digérer une déception immense, à la hauteur de l'exploit qui semblait lui tendre les bras. 

"D'une certaine façon, je suis dévasté", lâche-t-il au micro de Sky Sports, "mais nous avons pris la décision de rester en piste. C'est la mauvaise mais j'ai pris une décision, tout comme l'équipe. En fait, c'est plus le fait qu'eux pensaient que j'aurais dû m'arrêter, et j'ai décidé de rester en piste, donc c'était ma décision. Je pensais que c'était ce qu'il fallait faire..."

"J'ai l'impression d'avoir fait tout ce que je pouvais, même quand c'est devenu compliqué à la fin, j'ai fait quelques erreurs mais je gardais toujours Lewis derrière et je commençais à m'échapper un peu. Avant qu'il ne rentre au stand, je crois que les pneus étaient parfaits, puis on m'a dit que la pluie allait rester comme ça. Si c'était la même quantité d'eau, c'était la bonne décision de rester en piste. Mais il y a eu plus de pluie que ce que nous attendions."

Une victoire perdue, un podium même pas sauvé, forcément, les sensations sont rudes et Lando Norris a peiné à masquer les larmes de tristesse.

"Surtout quand il ne reste plus que deux tours", confesse-t-il. "S'il en reste dix, peut-être que l'on n'est pas aussi agressif dans les décisions, mais nous pensions que c'était la bonne, et je suis évidemment malheureux. Jusque-là, les gars avaient fait un excellent boulot, tout le week-end. Alors je suis satisfait qu'à part une décision, tout se soit bien passé, nous étudierons ça et nous retenterons notre chance."

Lando Norris ressort-il plus fort de cette expérience et sent-il désormais qu'il est en mesure d'aller chercher cette première victoire en Grand Prix ? "Oui, bien sûr", admet-il. "Je ne crois pas que ça change grand-chose. Je crois que j'étais convaincu avant d'être capable de le faire, je le suis depuis un moment, donc rien n'a vraiment changé, mais j'ai juste un peu le cœur brisé."

Lire aussi :

partages
commentaires
Lando Norris élu "Pilote du Jour" du GP de Russie 2021

Article précédent

Lando Norris élu "Pilote du Jour" du GP de Russie 2021

Article suivant

Hamilton ne se voyait pas gagner sans la pluie

Hamilton ne se voyait pas gagner sans la pluie
Charger les commentaires