Formule 1
02 avr.
-
05 avr.
Événement terminé
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
111 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
118 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
167 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
181 jours

Norris a "gagné un peu de respect" chez McLaren

partages
commentaires
Norris a "gagné un peu de respect" chez McLaren
Par :
13 avr. 2020 à 06:55

Abordant sa deuxième saison en Formule 1, Lando Norris estime sa position renforcée chez McLaren.

Après une carrière étincelante en formules de promotion, Lando Norris a fait ses débuts dans l'élite l'an passé à l'âge de 19 ans, devenant le quatrième plus jeune pilote de l'Histoire de la F1. Il a pris la 11e place du championnat avec 11 arrivées dans les points, tandis que son coéquipier Carlos Sainz, bien plus expérimenté, a signé l'exploit de se classer sixième du championnat au volant d'une monoplace de milieu de tableau. Avoir participé à 21 Grands Prix représente un acquis non négligeable pour Norris, qui se permet désormais d'adopter une attitude plus semblable à celle d'un leader, après cette année d'apprentissage.

Lire aussi :

Lorsque Motorsport.com lui demande, dans une interview réalisée le week-end dernier, s'il est désormais plus à l'aise en tant que figure de proue en F1 et chez McLaren, Norris répond : "Un peu, j'imagine, mais je reste bien meilleur au pilotage que pour tout le reste. En même temps, parce que je fais ça depuis un an, les gens me respectent un peu plus et m'écoutent un peu plus en conséquence."

Lando Norris, McLaren

"Je ne sais pas si je suis dans la catégorie des vétérans, mais j'ai davantage confiance en moi et en McLaren, parce que c'est ma deuxième année ; je suis un peu plus vu comme un professionnel à certains égards, pas comme quelqu'un qui n'est là que pour un an, et je gagne un peu de respect. Je deviens un peu plus un porte-parole : les gens s'appuient sur moi, m'écoutent et agissent en fonction de ce que je dis. Je trouve ça cool."

"En même temps, si l'on mène le développement de la voiture et le travail des ingénieurs et des aérodynamiciens, qu'ils veulent développer la voiture d'une certaine manière et que je sais que mes actions et mes paroles auront des conséquences – pas des conséquences, mais avec elles, les choses vont s'améliorer ou empirer – alors il faut que ce que je dis soit un peu plus précis, plutôt que d'être un rookie qui dit toujours oui et qui est toujours d'accord avec tout le monde."

Lire aussi :

D'une certaine manière, l'intersaison a ainsi été plus simple pour le jeune Anglais, qui compte capitaliser sur ce contexte plus favorable lorsque commencera la saison 2020, retardée par la pandémie due au nouveau coronavirus"Je suis dans une bien meilleure situation au moment d'aborder ma deuxième année, je savais sur quels domaines il fallait que je travaille. Cela m'a permis d'avoir une meilleure stratégie et de mieux me concentrer sur les essais de pré-saison. Fixer nos objectifs était ainsi bien plus facile. Cela m'a rendu bien plus confiant quant à ce que je faisais et ce que faisait l'équipe. Cela m'a mis dans de meilleures dispositions mentales pour les essais de pré-saison et l'Australie. Je dois juste m'assurer de continuer comme ça une fois que les courses reprendront."

Propos recueillis par Alex Kalinauckas

Related video

Article suivant
Quand Stirling Moss et Lewis Hamilton faisaient une virée à deux

Article précédent

Quand Stirling Moss et Lewis Hamilton faisaient une virée à deux

Article suivant

Comment Moss a dompté Monaco pour battre les Ferrari en 1961

Comment Moss a dompté Monaco pour battre les Ferrari en 1961
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lando Norris
Équipes McLaren Boutique
Auteur Benjamin Vinel