Norris : Parler de santé mentale peut "beaucoup aider les autres"

Lando Norris espère que sa volonté de s'exprimer sur les difficultés qui ont été les siennes en Formule 1 incitera des personnes à parler plus ouvertement de leurs problèmes.

Norris : Parler de santé mentale peut "beaucoup aider les autres"

Lando Norris a reconnu avoir été confronté à des périodes difficiles au début de sa carrière en F1, ayant du mal à gérer la pression du résultat à un si jeune âge, à tel point qu'il se sentait "déprimé" quand un week-end de course ne tournait pas en sa faveur. Après avoir travaillé avec son entourage et les membres de l'équipe McLaren, l'Anglais a repris goût à la vie de pilote. Et même si les sportifs sont parfois réticents à l'idée de s'exprimer sur leurs doutes, Norris n'a jamais caché les moments qu'il a traversés.

Récemment, il s'est confié à la télévision britannique sur l'importance de cette attitude. Pour Norris, poser les mots sur son ressenti peut mener d'autres personnes à identifier leurs problèmes et à prendre à leur tour la parole. "Je me sens bien mieux maintenant qu'il y a deux ans", a confié le poleman du Grand Prix de Russie dans l'émission This Morning sur ITV. "Et ça me permet de tout apprécier beaucoup plus."

"On apprécie beaucoup plus la vie. On ne passe pas son temps à s'inquiéter ou à paniquer, etc. On se sent juste mieux. Et je pense que plus les gens en parleront, plus tout le monde trouvera la confiance pour chercher de l'aide. Personnellement, ça m'a beaucoup aidé. Et je sais que ça peut aussi beaucoup aider les autres."

"Je ne le dis pas juste parce que je veux en parler, je le dis parce que je sais que des gens ont du mal avec ça. Donc c'est également une opportunité d'essayer d'aider les gens. Je pense qu'on réalise aussi que quand ce sont de grands sportifs qui le disent, ce n'est pas parce qu'ils veulent qu'on s'apitoient sur leur sort. C'est parce qu'on sait qu'on peut aider les jeunes et les gens à se sentir mieux, partout dans le monde."

La santé mentale des sportifs est un sujet de plus en mis en lumière. En témoignent les prises de paroles de la joueuse de tennis Naomi Osaka ou de la gymnaste Simone Biles ces derniers mois, et Lando Norris s'inscrit dans cette lignée. Le pilote McLaren estime que plusieurs pilotes ont été confrontés à des difficultés similaires au cours de leur carrière en F1, sans oser en faire part en raison d'un état d'esprit différent à leur époque.

"C'est sûr que beaucoup de pilotes ou d'athlètes ont ressenti la même chose par le passé, mais sans jamais en parler. Je ne sais pas si c'est plus ouvert maintenant, ou si on est plus enclin à dire ce que l'on ressent parmi les jeunes pilotes. Mais ce n'est pas tout le monde. Tous les jeunes pilotes ne disent pas ce qu'ils ressentent. Il y en a juste eu plus qui en ont parlé récemment."

"Mais je pense que plus les gens en parlent, plus les gens réalisent les conséquences, et ça permet aux gens d'agir", a-t-il ajouté. "Et les réseaux sociaux peuvent aussi avoir une influence sur ce que les gens ressentent."

Lire aussi :

Avec Cihangir Perperik

partages
commentaires
Pourquoi Barrichello a été battu par Button pour le titre 2009
Article précédent

Pourquoi Barrichello a été battu par Button pour le titre 2009

Article suivant

Petronas nie les rumeurs et réaffirme son engagement avec Mercedes

Petronas nie les rumeurs et réaffirme son engagement avec Mercedes
Charger les commentaires