Latifi s'excuse d'avoir influencé la bataille pour le titre

L'accident de Nicholas Latifi a très probablement coûté le titre mondial à Lewis Hamilton au profit de Max Verstappen. Le Canadien présente ses excuses.

Son nom est entré dans les livres d'histoire, d'une manière qu'il aurait certainement préféré éviter : l'accident de Nicholas Latifi à cinq tours de l'arrivée du Grand Prix d'Abu Dhabi a provoqué l'intervention de la voiture de sécurité qui a réduit à néant les 12 secondes d'avance de Lewis Hamilton, permettant à Max Verstappen de chausser des pneus tendres neufs afin de pourchasser avec succès son rival dans le tout dernier tour de course. Le Néerlandais a ainsi chipé le titre mondial au pilote Mercedes.

"Je me battais avec Mick [Schumacher] dans le virage 9, nous peinions à le doubler", relate Latifi. "Il m'a tassé hors de la piste – c'est la course, pas grand-chose d'autre à dire, mais sortir a évidemment bien sali mes pneus, c'est là que ces deux accidents de F2 se sont produits. Puis nous manquions vraiment d'adhérence dans l'enchaînement suivant, et surtout là où j'ai fini par sortir, ça a été un virage délicat pour moi tout le week-end. Bref, pneus sales, air sale, et j'ai commis une erreur. Évidemment, je n'étais pas conscient de la situation de la course. Il n'a évidemment jamais été mon intention d'influencer ça par inadvertance, mais j'ai commis une erreur et gâché ma course."

La situation de Latifi n'est pas sans rappeler un autre titre mondial qui s'est joué au dernier tour, au Grand Prix du Brésil 2008. Lors d'une averse en fin de course, Timo Glock avait failli priver Lewis Hamilton du sacre en étant l'un des rares pilotes à ne pas rentrer au stand – pari qui avait payé pour l'Allemand, septième avant l'averse, sixième à l'arrivée. Chaussé de pneus pour le sec, il n'avait toutefois pas pu résister au retour de Hamilton, qui avait récupéré la couronne aux dépens de Felipe Massa.

Latifi assure qu'il n'avait "pas de préférence quant au vainqueur", et lorsqu'on lui fait remarquer qu'il va entrer dans l'Histoire comme Glock en 2008, Latifi répond : "Cela n'a jamais été mon intention, et je ne peux que présenter mes excuses d'avoir influencé et créé une opportunité. Encore une fois, j'ai commis une erreur." Quant à savoir pourquoi il présente ses excuses, le pilote Williams répète : "J'ai commis une erreur."

Latifi a en tout cas conclu sa deuxième campagne en Formule 1 au 17e rang avec sept points au compteur.

Propos recueillis par Adam Cooper

partages
commentaires

Related video

Sainz : "Personne ne se souviendra de ce podium"
Article précédent

Sainz : "Personne ne se souviendra de ce podium"

Article suivant

La première réclamation de Mercedes rejetée

La première réclamation de Mercedes rejetée
Charger les commentaires