Lauda - Alonso est négatif, égocentrique, sombre et grincheux!

Ferrari n'a pas perdu au change en accueillant Sebastian Vettel en lieu et place de Fernando Alonso, estime Niki Lauda.

Vainqueur de la seconde manche de la saison, en Malaisie, avec Ferrari, le Quadruple Champion du Monde allemand est à l'origine d'un changement d'atmosphère au sein de l'équipe. Les exigences de Fernando Alonso, qui poussait le team vers l'avant avec une mise sous pression du staff selon un autre style pendant de longues années, semblent désormais lointaines.

"Alonso est égocentrique, sombre et grincheux", jette Lauda au journal La Repubblica, en n'y allant pas par quatre chemins au moment d'exprimer sa pensée.

"Il est également assez négatif. L'an dernier, juste après l'arrivée des courses, il commençait les critiques : ceci ne fonctionne pas, il y a un problème là, voici pourquoi nous ne gagnons pas. Comment aider le moral d'une équipe si le pilote ne dit que des choses négatives? Tout le monde le sait : si vous courez pour l'Italie, c'est une attitude que vous ne pouvez pas avoir".

Il s'est poussé lui-même dans les abysses

Niki Lauda

Après avoir déjà suscité des commentaires de ce type dans d'autres équipes au sein desquelles il est passé, Alonso s'est relancé un nouveau défi avec McLaren; un team avec lequel le divorce -fin 2007- avait été très dramatique, après seulement la première des trois années de contrat prévues.

"Peut-être que qu'ailleurs, ils peuvent ignorer la critique, mais pas à Maranello et autour. Vettel est très lumineux; Alonso est sombre. Il a pris la mauvaise décision. Il s'est poussé lui-même dans les abysses".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Niki Lauda , Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités
Tags lauda