Lauda - "Un accident qui n'aurait pas dû arriver"

Pour la première fois depuis l’introduction des unités de puissance turbo hybrides, aucun pilote Mercedes, ni aucun moteur Mercedes, ne figure sur le podium d’un Grand Prix. Le bilan est évidemment décevant pour la firme à l’Etoile au terme d’une course riche en rebondissements en Hongrie. Sans doute trop pour le constructeur allemand, qui n’est pas passé à travers les mailles du filet. 

Dès l’extinction des feux, la donne a été chamboulée avec l’envol moyen de Lewis Hamilton et Nico Rosberg, conjugué à celui idéal des deux pilotes Ferrari. Sebastian Vettel a résisté à tous les éléments pour aller chercher sa 41e victoire. 

"Bravo à Ferrari tout d'abord, avec un départ parfait. Je pense que notre équipe a fait une erreur car les voitures ne sont pas parties comme elles auraient dû le faire", regrette Lauda au micro de Sky. 

Les championnats après Budapest

Le président non-exécutif de Mercedes a vu ses deux pilotes s’accrocher avec Daniel Ricciardo en piste. Des incidents regrettables, avec une note un peu plus négative encore concernant l’incident qui a coûté la deuxième place à Rosberg.  

"Lewis était très agressif, peut-être trop, et puis en fin de course on a eu un accident qui n'aurait pas dû arriver. Le résultat final pour Mercedes n'est pas bon, mais pas dramatique non plus", relativise-t-il toutefois. 

Pragmatique, Lauda estime que Mercedes avait tout en main pour signer un doublé, mais que rien n’a été exploite correctement.  

"Pour moi, ce qu'on a vu est une course normale, ce qui se passait en 2014 et au début de l'année était exceptionnel, et on a mal réagi ici sur une course normale."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Hongrie
Circuit Hungaroring
Pilotes Lewis Hamilton , Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags hungaroring, lauda, réactions