Laurent Mekies quitte Ferrari avec effet immédiat

Futur directeur de la Scuderia AlphaTauri, Laurent Mekies a officiellement quitté son rôle de directeur sportif chez Ferrari.

Laurent Mekies, directeur de la compétition, Scuderia Ferrari

En avril dernier, la Scuderia AlphaTauri avait annoncé l'arrivée future à sa tête de Laurent Mekies ; son directeur d'équipe de longue date, Franz Tost, va en effet prendre une retraite bien méritée. C'est un retour au bercail pour l'ingénieur français, qui avait gravi les échelons à Faenza de 2003 à 2014 lorsque l'écurie s'appelait Minardi puis Toro Rosso ; il avait ensuite rejoint la FIA en 2014, en tant que directeur sécurité puis directeur de course adjoint en F1, avant de signer chez Ferrari comme directeur sportif en 2018.

Les conditions du départ de Mekies de Maranello étaient justement sujettes à débat, Frédéric Vasseur ayant estimé qu'AlphaTauri avait été un peu présomptueux en annonçant si tôt le recrutement du tricolore.

"Tout d'abord, je pense que c'est une opportunité géniale pour Laurent", avait déclaré le directeur de la Scuderia Ferrari. "Et je prends en compte le fait que j'ai une bonne relation avec lui, et je ne vais pas me mettre en travers de son chemin, c'est sûr. Quant au délai, je crois que Toro Rosso (sic) a été un peu agressif avec son communiqué de presse : nous avons un contrat à long terme avec Laurent. Il va falloir discuter des détails."

"Maintenant, je suis là pour protéger les intérêts de Ferrari. C'est Ferrari qui passe en premier et ce sera toujours le cas, ce qui signifie qu'il faudra discuter des conditions." Vasseur avait ajouté : "Nous allons devoir établir ce qui est le mieux pour Ferrari ; selon le moment où il quittera l'entreprise et le moment où il rejoindra Toro Rosso, nous déciderons de la fin de la collaboration. Mais ça ne me fait pas peur, car nous allons faire les choses comme il faut, et la relation est très positive."

Ces conditions, nous les connaissons désormais : Mekies quitte la Scuderia Ferrari avec effet immédiat, et selon nos informations, les négociations ont débouché sur une période d'inactivité forcée lors des cinq prochains mois avant qu'il ne prenne ses fonctions à Faenza le 1er janvier 2024 ; il y travaillera étroitement avec Peter Bayer, nommé PDG d'AlphaTauri.

Du côté de Maranello, c'est Diego Ioverno, ingénieur en chef de la Scuderia (dont il fait partie depuis 23 ans), qui va assumer les fonctions de Mekies. "Il sera responsable de tous les sujets sportifs, ainsi que de la liaison avec la FIA. Avec ses collègues sur le muret des stands, Matteo Togninalli, directeur de l'ingénierie piste, et Ravin Jain, stratège de course, il évoluera sous la direction du team principal Frédéric Vasseur", précise le communiqué de Ferrari.

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Comment la FIA tente d'accélérer la vérification budgétaire
Article suivant Plafond budgétaire : Mercedes veut séparer plus nettement les projets non-F1

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse