Le "changement d'approche radical" d'Alpine pour s'imposer en F1
Prime
Formule 1 Interview

Le "changement d'approche radical" d'Alpine pour s'imposer en F1

Par :
, NobleF1

Laurent Rossi a une vision claire de la route à suivre pour Alpine en F1 : suivant un plan axé sur 100 courses et entamé cette saison, le constructeur français doit viser la victoire en maximisant ses atouts dans un contexte favorable. Un objectif "très possible, très raisonnable", nous explique le PDG.

Lorsque Laurent Rossi, PDG d'Alpine, évoque un plan de 100 courses devant mener le constructeur français vers les sommets en Formule 1, on pourrait avoir l'impression d'une histoire déjà connue, celle de plans quinquennaux établis par bien des marques au préalable, sans succès. Les facteurs peuvent avoir été multiples, mais les coûts exorbitants de la F1 et l'impatience des conseils d'administration des entreprises à obtenir des progrès à court terme peuvent être cités comme des éléments communs aux échecs passés.

Seulement, comme l'explique Laurent Rossi dans une longue interview accordée à Motorsport.com, la situation d'Alpine est bien différente de celle qu'ont connu les autres écuries d'usine par le passé. Le plafonnement des coûts, la mise en place d'un nouveau règlement et une approche globale de sa direction et de celle de Luca de Meo, PDG de Renault, pourraient bien placer la marque dans une position de force. Voici sa vision des choses.

partages
commentaires

Related video

Ferrari a conclu ses 800 km d'essais à Fiorano

La Scuderia Ferrari a terminé ce vendredi sa session de trois journées d'essais sur son circuit de Fiorano.

Ces changements que la FIA envisage après la polémique d'Abu Dhabi

Alors que la FIA enquête sur la fin de course du GP d'Abu Dhabi 2021, Peter Bayer, nouveau responsable monoplaces de la fédération, a livré quelques pistes de réflexion pour améliorer le travail de la direction de course à l'avenir.

L'avenir de Michael Masi "pas encore décidé" par la FIA

Responsable monoplaces de la FIA et chargé de réfléchir à l'avenir de la discipline après la controverse du Grand Prix d'Abu Dhabi 2021, Peter Bayer a expliqué que l'avenir de Michael Masi en tant que directeur de course n'avait pas été décidé.

L'enquête FIA pas accélérée malgré un Conseil Mondial extraordinaire

En dépit de la convocation d'une session extraordinaire du Conseil Mondial du Sport Automobile (CMSA), une accélération de l'enquête sur le Grand Prix d'Abu Dhabi 2021 de F1 n'est pas attendue.

Mazepin vise à améliorer ses relations avec les employés Haas

Parmi les nombreux points que Nikita Mazepin doit améliorer cette saison, le pilote Haas se concentre sur les relations avec les membres de l'équipe américaine.

Honda devrait finalement produire les moteurs Red Bull jusqu'en 2025

Alors qu'officiellement, Honda a quitté la Formule 1 fin 2021 en tant que motoriste, le conseiller Red Bull Helmut Marko a révélé que la firme japonaise allait continuer à produire des moteurs F1 jusqu'en 2025.

O'Ward trouve "ridicule" de ne pas avoir la Super Licence

Pato O'Ward a un rêve, courir en Formule 1, mais les règles de Super Licence risquent de se dresser en travers de son chemin.

Räikkönen débarrassé des "conneries qui circulent" en F1

Kimi Räikkönen vient de mettre un terme à sa carrière en Formule 1, et le paddock ne va pas lui manquer.

Les pénalités de la concurrence offrent une expérience utile à Haas
Article précédent

Les pénalités de la concurrence offrent une expérience utile à Haas

Article suivant

Alpine va évaluer son organisation pour continuer son ascension

Alpine va évaluer son organisation pour continuer son ascension
Charger les commentaires