Lawrence Stroll : Lance est "au même niveau" que Vettel

Lawrence Stroll ne tarit pas d'éloges sur les performances des pilotes de l'écurie Aston Martin, évidemment tout particulièrement celles de son fils Lance Stroll.

Lawrence Stroll : Lance est "au même niveau" que Vettel

La saison 2021 de Formule 1 a vu l'écurie Racing Point se muer en Aston Martin et faire évoluer son line-up de pilotes. L'indéboulonnable Lance Stroll, fils du propriétaire Lawrence Stroll, a bien évidemment conservé son baquet, tandis que Sergio Pérez, malgré ses performances remarquables de l'an passé, a été débarqué pour faire place au quadruple Champion du monde Sebastian Vettel, libre de tout contrat après avoir été éjecté par la Scuderia Ferrari.

Lire aussi :

Forcément, la confrontation s'annonçait intéressante entre deux pilotes qui ont été nettement dominés par leurs coéquipiers respectifs la saison dernière – Stroll par Pérez, Vettel par Charles Leclerc. Et jusque-là, c'est plutôt équilibré, surtout en qualifications. Le dimanche, le Canadien a marqué des points plus souvent, mais le score est de 30 points à 14 en faveur de l'Allemand grâce à ses coups d'éclat remarqués : une cinquième place à Monaco et un podium à Bakou.

Aston Martin ne le cache pas, l'ambition est de remporter le titre mondial, même si Lawrence Stroll se laisse quatre à cinq ans pour y parvenir. Lance Stroll et son potentiel incertain ne seront-ils pas un handicap dans une bataille au sommet du championnat ? La réponse de son père est confiante.

"Je pense que Lance fait un travail extraordinaire", assure Lawrence Stroll. "Il n'a que 22 ans. Que ce soient ses performances en qualifications ou ses podiums, vous savez, il se bat avec Sebastian cette année, ils sont probablement à peu près au même niveau."

Lawrence Stroll, Owner, Aston Martin F1

"Je n'ai donc aucune inquiétude ni l'impression que Lance ait un manque de performance. Je pense qu'il va gagner en expérience au fur et à mesure, et en gagnant en expérience, comme quiconque de son âge, il va devenir plus fort. Je ne suis donc absolument pas inquiet."

Vettel, quant à lui, était clairement à la peine en termes de résultats au début de la saison, seul pilote à n'avoir marqué aucun point lors des quatre premiers Grands Prix en dehors des trois écuries de fond de grille. D'après Lawrence Stroll – qui reconnaît au passage que Vettel est l'employé le mieux payé de l'écurie – ce manque de performance est toutefois la conséquence logique de la réduction des essais privés cette saison.

"Comment est-ce que j'évalue sa saison jusqu'à présent ? Je pense qu'elle a commencé doucement et qu'il est désormais au niveau. Je pense que ce début modeste est aussi lié aux problèmes que nous avons rencontrés en essais, où nous n'avons eu que trois journées [de roulage], et [lui n'en a eu] qu'une et demie. Nous avons eu toutes sortes de dysfonctionnements avec la voiture. Il y avait donc un manque de temps de piste. Il est certes le mieux payé, mais je pense qu'il fait du très bon travail", conclut Stroll.

partages
commentaires
Ocon retrouve des couleurs mais coince en Q2
Article précédent

Ocon retrouve des couleurs mais coince en Q2

Article suivant

EL2 - Verstappen en tête d'une séance insignifiante

EL2 - Verstappen en tête d'une séance insignifiante
Charger les commentaires