Le barème pour la Superlicence rééquilibré par la FIA

partages
Le barème pour la Superlicence rééquilibré par la FIA
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
10 juil. 2015 à 21:33

Susie Wolff, pilote de développement Williams avec son mariToto Wolff, Président exécutif de Mercedes AMG F1
Susie Wolff, pilote de développement Williams FW37
Pascal Wehrlein, pilote de réserve Mercedes AMG F1 W06
Pascal Wehrlein, Mercedes AMG F1 W06
Pascal Wehrlein, pilote d'essais Sahara Force India F1 VJM08
Pascal Wehrlein, pilote d'essais Sahara Force India F1 VJM08
Fernando Alonso, McLaren MP4-30
Fernando Alonso, McLaren Honda pendant un arrêt aux stands

La FIA a apporté des modifications à son nouveau système d’attribution de points pour accorder la Super Licence, nécessaire pour piloter en Formule 1. 

La Fédération avait déjà imposé un âge minimum (18 ans) et la nécessité d’inscrire un nombre minimum de points (40), en fonction d’un barème spécialement établi pour les formules de promotion. Néanmoins, avec l’instauration d’un tel système, certaines disciplines avaient fait part de leur grand mécontentement, pointant du doigt la manière dont elles pouvaient être dévalorisées en ne permettant pas à leurs pilotes d’inscrire suffisamment de points. 

Lors du Conseil Mondial du Sport Automobile qui s’est tenu à Mexico vendredi, la FIA a confirmé une extension de la liste des disciplines concernées, ainsi qu’une modification du nombre de points attribués selon les séries. 

La futur championnat F2 est ainsi désormais à statut égal avec d’autres catégories de monoplaces telles que le GP2 et la F3 Europe. La Formule Renault 3.5 remonte quant à elle devant le GP3. La FIA a également ajouté des séries de tourisme telles que le DTM et le WTCC. 

Concernant les pilotes de réserve comme Susie Wolff ou Pascal Wehrlein, qui détiennent la Super Licence, la FIA a précisé que tout détenteur pourra la conserver pendant trois années. 

Enfin, le vainqueur du championnat Formule E se verra automatiquement attribuer une Super Licence, sans passer par le barème de points. 

Le barème de points pour obtenir la Superlicence (40 points requis)

Series

1er

2e

3e

4e

5e

6e

7e

8e

9e

10e

Championnat F2 FIA

40

40

40

30

20

10

8

6

4

3

GP2 Series

40

40

30

20

10

8

6

4

3

2

F3 Europe

40

30

20

10

8

6

4

3

2

1

FIA WEC-LMP1

40

30

20

10

8

6

4

3

2

1

IndyCar

40

30

20

10

8

6

4

3

2

1

Formule Renault 3.5

35

25

20

15

10

7

5

3

2

1

GP3 Series

30

20

15

10

7

5

3

2

1

0

Super Formula (Japon)

25

20

15

10

7

5

3

2

1

0

FIA WTCC

15

12

10

7

5

3

2

1

0

0

DTM

15

12

10

7

5

3

2

1

0

0

Indy Lights

15

12

10

7

5

3

2

1

0

0

Championnats nationaux F4

12

10

7

5

3

2

1

0

0

0

Championnats nationaux F3

10

7

5

3

1

0

0

0

0

0

Formula Renault (EuroCup, ALPS or NEC)

10

7

5

3

1

0

0

0

0

0

CIK-Championnats du Monde FIA (Senior Cat.)

5

3

2

1

0

0

0

0

0

0

Prochain article Formule 1
Conseil Mondial - Les annonces à retenir

Previous article

Conseil Mondial - Les annonces à retenir

Next article

La FIA modifie les pénalités moteur avec effet immédiat

La FIA modifie les pénalités moteur avec effet immédiat

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités