Le coup d’œil de Pérez dans le rétro avant son 100e GP

Comme Nico Hülkenberg, Sergio Pérez va célébrer son 100e Grand Prix de Formule 1 ce week-end à Sotchi. À la manière de son coéquipier de chez Force India, le Mexicain en profite pour nous raconter les meilleurs souvenirs de sa carrière.

Le coup d’œil de Pérez dans le rétro avant son 100e GP
Sergio Perez, Sauber F1 Team
Sergio Perez, Sauber F1 Team
Sergio Perez, Sauber F1 Team
Sergio Perez, Sauber F1 Team
Sergio Perez, Sahara Force India 06
Sergio Perez, Sahara Force India 06

Vice-champion GP2 en 2010, Sergio Pérez faisait partie de la première promotion de la Ferrari Driver Academy aux côtés, entre autres, de Jules Bianchi, Raffaele Marciello et Lance Stroll.

Les liens entre Sauber F1 et Ferrari, qui fournit les moteurs de l'écurie suisse, ont permis à Pérez de participer à sa première saison de F1 en 2011 :"Ma première course, je m'en souviens comme si c'était hier. J'avais 21 ans, c'était à Melbourne. J'étais très nerveux", explique le Mexicain.

À son arrivée en F1, Pérez a rapidement été contraint de faire ses preuves : "Je savais que m'affirmer et rester en Formule 1 allait être difficile. Et je savais qu'il fallait que je crée la surprise pendant la saison pour avoir l'opportunité de continuer ma carrière en F1. J’étais soucieux et nerveux à l'idée de ne pas avoir le niveau que les gens attendaient de moi."

Ce week-end-là, l'inquiétude a laissé place au soulagement : "Pendant les essais, je n'étais sûr de rien. Ensuite, j'ai fait ma toute première course et j'ai terminé septième. C'était une course incroyable, je me souviens avoir vu la satisfaction sur les visages des membres de ma famille, c'était génial !"

À noter, qu'après la course, l'écurie Sauber et ses monoplaces ont fait l'objet d'une disqualification sur tapis vert, à cause d'un aileron arrière non-réglementaire.

Les meilleurs moments

Lorsque l'on demande au Mexicain ses meilleurs souvenirs, il répond facilement : "Mon premier podium, en Malaisie, 2012, c'était quelque chose de spécial d’être aussi proche de la victoire. C'est mon premier, on ne s'attendait pas à ça, c'était une grosse surprise pour moi et pour mon écurie. C'est clairement une de mes courses favorites." Le natif de Guadalajara avait alors profité des conditions humides pour tenter de rattraper le leader Fernando Alonso. Il avait alors terminé à 2'' de l'Espagnol.

"Le second [meilleur souvenir] est mon premier podium avec mon écurie Force India, ça voulait dire beaucoup pour moi ; je sortais d'une année très difficile avec McLaren. Un moment vraiment mémorable avec beaucoup de fierté."  Perez avait terminé troisième derrière les deux Mercedes lors du GP de Bahreïn 2014, disputé pour la première fois en nocturne.

L'un des autres moments phares de la carrière du Mexicain est, selon lui : "Le Grand Prix du Mexique. Faire la course à domicile, ça voulait dire beaucoup pour moi, après toutes ces années passées loin de la maison. Pouvoir enfin partager ma passion devant tous mes amis, toute ma famille. Tout le monde était là, c'était vraiment très spécial."

Prochain objectif : marquer des points

À Sotchi, pour son 100e Grand Prix de F1, Pérez tentera d'ouvrir son compteur de points sur un circuit qu'il apprécie : "J'aime beaucoup ce circuit, ils ont fait un bon travail sur le tracé. Je pense que tous les pilotes adorent le virage 3, c'est un virage très inhabituel." De plus, le circuit lui rappelle un très bon souvenir, celui de son podium, obtenu l'an dernier.

partages
commentaires
L'Aeroscreen de Red Bull a fait ses débuts en essais libres

Article précédent

L'Aeroscreen de Red Bull a fait ses débuts en essais libres

Article suivant

EL1 - Rosberg devance Hamilton de sept dixièmes

EL1 - Rosberg devance Hamilton de sept dixièmes
Charger les commentaires