Le doyen des pilotes de F1 et des 24 Heures du Mans s’est éteint

Eric Thompson, le pilote le plus âgé à avoir pris part à un Grand Prix de Formule 1, mais aussi le doyen des concurrents des 24 Heures du Mans, est décédé samedi dernier à l’âge de 95 ans.

Né le 14 novembre 1919 à Ditton Hill, le pilote britannique comptait un Grand Prix du championnat du monde à son actif : le Grand Prix de Grande-Bretagne 1952, où il se classait 5e au volant d’une Connaught. Mais le Britannique a également disputé quatre courses de Formule 1 hors-championnat, et s’est même adjugé la victoire lors du Redex Trophy à Snetterton en 1953, toujours sur une Connaught. 

Eric Thompson avait également disputé ses premières 24 Heures du Mans en 1949 au volant d’une HRG Lightweight aux côtés de Jack Fairman, décrochant la 8e place à l’arrivée. L’année suivante, il rejoignait le giron Aston Martin, avec qui il allait disputer les quatre éditions suivantes, sur une DB2 (abandon en 1950 avec John Stapleton Gordon, 3e place en 1951 avec Lance Macklin), puis sur une DB3 (abandon en 1952 avec Reg Parnell, puis nouvel abandon en 1953 aux côtés de Denis Poore). En 1954, il changeait de camp puisqu’il disputait l’épreuve sur une Lagonda DP 115 (toujours avec Denis Poore), puis s’alignait une dernière fois en 1955 sur une Connaught en 1955 avec Kenneth McAlpline, connaissant l’abandon lors de ces deux dernières années.

Premier pilote du Hall of Fame des 24H

Retiré de la course, Thompson s’était reconverti dans les assurances, puis dans la librairie. En 2013, il avait été le premier pilote intronisé dans le Hall of Fame des pilotes des 24 Heures du Mans par Pierre Fillon, président de l’ACO, et Stuart Rolt, chairman du BRDC, en marge des Six Heures de Silverstone WEC.

"C’est une triste nouvelle d’apprendre le décès de Eric Thompson, qui a marqué l’histoire du sport automobile anglais et des 24 Heures du Mans", a déclaré Pierre Fillon. "Il fut très ému lors de son intronisation dans le Hall of Fame des pilotes par l’éloge que lui avait rendu les pilotes britanniques présents pour cette cérémonie. Avec un trait d’humour très anglais, il avait rendu hommage aux services médicaux britanniques qui lui avaient permis de vivre assez longtemps pour être parmi nous ce soir-là".

"L’Automobile Club de l’Ouest était honoré qu’il ait accepté en avril 2013 de devenir l’un des ambassadeurs des 24 Heures du Mans. Au nom de l’ACO et de tous ses collaborateurs, je tiens à présenter toutes mes condoléances à la famille et aux proches de Eric Thompson".

A propos de cet article
Séries Formule 1 , 24 heures du Mans
Type d'article Actualités
Tags disparition