Le gel des moteurs réduit à cinq ans

Les écuries de Formule 1 se sont mises d'accord pour réduire à cinq années la durée du gel du développement des moteurs et se disent prêtes à accepter d'autres propositions de la FIA pour diminuer les coûts

Les écuries de Formule 1 se sont mises d'accord pour réduire à cinq années la durée du gel du développement des moteurs et se disent prêtes à accepter d'autres propositions de la FIA pour diminuer les coûts.

La fédération internationale a organisé une réunion vendredi à Paris pour discuter de toutes les propositions envisagées. Initialement, le développement des moteurs devait être bloqué pendant dix ans, mais les dirigeants ont trouvé un terrain d'entente pour raccourcir cette durée.

En revanche, d'autres solutions plus radicales ont été repoussées. Par exemple, la FIA suggérait une interdiction des souffleries, chose à laquelle les équipes se sont instantanément opposées.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités