Le GP de Grande-Bretagne ? Silverstone

Pour la neuvième manche de la saison, le paddock se rend en Angleterre et plus précisément à Silverstone, berceau du sport automobile

Pour la neuvième manche de la saison, le paddock se rend en Angleterre et plus précisément à Silverstone, berceau du sport automobile. En effet, le premier Grand Prix de F1 de l'histoire s'est déroulée sur cette ancienne piste d'aviation le 13 Mai 1950.

Cette première course s'était soldée par un triplé d'Alfa Roméo, Farina s'imposant devant Fagioli et Pernell. A l'époque, cette épreuve constituait le Grand Prix d'Europe.

Jim Clark et Alain Prost ont inscrit cinq fois chacun leur nom au palmarès de la course britannique, Mansell suit avec quatre victoires. Parmi les pilotes encore en activité, Coulthard compte deux succès (1999 et 2000) alors que Barrichello et Alonso s'y sont imposés une fois.

Côté constructeurs, Ferrari dénombre quatorze victoires, soit une de plus que l'écurie McLaren. Williams a remporté dix fois ce Grand Prix et Renault y a triomphé à deux reprises.

Parmi les faits marquants, on notera l'organisation du premier Grand Prix de F1 en 1950 ainsi que le premier succès d'une Ferrari. C'était en 1951 et la monoplace italienne était pilotée par Jose-Froilan Gonzalez. Enfin, en 1977, Renault participait pour la première fois à une course de F1. Jean-Pierre Jabouille était au volant de la seule voiture engagée.

En 1998, le Grand Prix de Grande-Bretagne se déroule sous une pluie battante et Michael Schumacher se voit infliger une pénalité. L'allemand attend le dernier tour pour s'y soumettre, mais franchit la ligne d'arrivée dans les stands. Malgré la confusion, le pilote Ferrari est déclaré vainqueur, devant Hakkinen et Irvine.

L'année suivante est beaucoup plus dramatique pour Schumacher puisqu'il sort violemment de la piste dès le premier tour et s'encastre à haute vitesse dans le mur de pneus. Verdict : jambe droite cassée et plusieurs mois d'indisponibilité. La victoire finale revient à David Coulthard, qui récidivera un an plus tard.

Rubens Barrichello s'impose à Silverstone en 2003, année où un homme surgit sur le tracé britannique alors que la course est lancée. Une saison plus tard, Jarno Trulli est victime d'un accident spectaculaire, mais heureusement sans gravité pour l'italien.

En 2005, Montoya surprend Alonso au départ et prend immédiatement le large. Le colombien boucle le soixantième tour en tête et décroche le cinquième succès de sa carrière.

L'an passé, après une course plutôt calme, la victoire est revenue à Fernando Alonso. Le pilote Renault s'impose devant Michael Schumacher et Kimi Räikkönen.

Cette année, les supporters anglais attendent avec impatience la venue de Lewis Hamilton. L'actuel leader du championnat est devenu la coqueluche des britanniques et grâce à lui les billets se sont vendus comme des petits pains. Pas sûr cependant que cela suffise pour que Silverstone continue d'accueillir la F1.

En effet, Bernie Ecclestone menace de plus en plus le Grand Prix de Grande-Bretagne puisqu'il trouve que la piste devrait être refaite depuis longtemps et que les infrastructures devraient être améliorées. Les organisateurs vont devoir se mettre au travail rapidement.

 » Longueur totale : 5.141 km
 » Nombre de tours :
60 (308.355 Km)
 » Nombre de virages :
14 (gauche : 6) (droite : 8)
 » Vitesse maximum :
335 Km/h
 » Meilleur tour :
M. Schumacher - 1’18’’739 (2004, Ferrari)
 » Record Pole :
K.
Räikkönen - 1’18’'233 (2004, McLaren)
 » Pole 2006 :
F. Alonso - 1’20’’253 (Renault)
 » Podium 2006 :
Alonso / M. Schumacher
/ Räikkönen
 » Date de création : 1950
 » GP de F1 organisés :
40

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jarno Trulli , Michael Schumacher , Rubens Barrichello , David Coulthard , Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Jose Froilan Gonzalez , Jim Clark , Lewis Hamilton , Jean-Pierre Jabouille , Alain Prost , Bernie Ecclestone
Équipes McLaren , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités