Le Grand Prix d'Allemagne menacé d'annulation

partages
commentaires
Le Grand Prix d'Allemagne menacé d'annulation
22 janv. 2015 à 10:15

Suite aux difficultés rencontrées par le Nürburgring, qui doit théoriquement accueillir le Grand Prix d'Allemagne cette année au nom de l'alternance, Bernie Ecclestone se montrait très affirmatif la semaine dernière quant au fait de pouvoir organiser l'épreuve à Hockenheim

Suite aux difficultés rencontrées par le Nürburgring, qui doit théoriquement accueillir le Grand Prix d'Allemagne cette année au nom de l'alternance, Bernie Ecclestone se montrait très affirmatif la semaine dernière quant au fait de pouvoir organiser l'épreuve à Hockenheim.

Ce que le grand argentier considérait comme un simple amendement de contrat prend cependant plus de temps. A tel point qu'il ne semble plus écarter l'éventualité de voir l'épreuve annulée cette saison.

Le circuit de Hockenheim dispose d'un contrat en bonne et due forme pour organiser le Grand Prix d'Allemagne en 2016 et 2018, mais rien ne peut le contraindre à faire l'effort financier pour accueillir la Formule 1 en 2015. Visiblement agacé, Ecclestone a clairement brandi la menace de l'annulation et placé les promoteurs de l'évènement face à leurs responsabilités.

"Nous faisons tout pour qu'ils arrêtent de dépérir, mais au final la seul raison pour laquelle la course n'aura pas lieu sera le fait qu'ils ne peuvent pas se permettre d'organiser la course", a-t-il prévenu auprès de Sky Sports.

Ecclestone ne cache pas une certaine surprise devant les difficultés rencontrées pour mettre en place le Grand Prix d'Allemagne 2015, mais il n'en fait pas non plus un problème majeur. Il a notamment constaté comme tout le monde le désintérêt du public à Hockenheim la saison dernière, malgré la présence de plusieurs pilotes allemands, dont un – Nico Rosberg – jouait le titre mondial au sein d'une équipe allemande.

"Honnêtement, je ne sais pas, cela me surprend", avoue Ecclestone. "Peut-être que c'est un peu parce que le public allemand était très habitué à supporter Michael [Schumacher] et que le temps où il courait leur manque."

Prochain article Formule 1
Novembre 2014 : Caterham, Marussia et la F1 dans la crise

Previous article

Novembre 2014 : Caterham, Marussia et la F1 dans la crise

Next article

Briatore - Mercedes va dominer, Alonso n'est pas inquiet

Briatore - Mercedes va dominer, Alonso n'est pas inquiet
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Nico Rosberg Shop Now , Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités