Le gros pari de Red Bull et Ricciardo

Deuxième victoire consécutive pour Daniel Ricciardo et Red Bull

Deuxième victoire consécutive pour Daniel Ricciardo et Red Bull. Après un début de saison compliqué, l'équipe réussit à se maintenir à la deuxième place au championnat des constructeurs, tout en réalisant des performances solides sur des circuits en théorie non adaptés au bloc Renault.

Christian Horner, team manager de l'équipe, est heureux de cette course et de cette troisième victoire de Red Bull.

"Daniel Ricciardo a fait une très belle course aujourd'hui", déclare Horner sur Sky Sports. "On a tenté un coup en fin de course en le laissant en piste et il a réussi à garder Nico Rosberg derrière lui, quelle course incroyable ! Nous avions très peu d'appui aérodynamique aujourd'hui, ce qui nous donnait de la vitesse dans les lignes droites des secteurs 1 et 3, même en laissant un peu de temps dans le milieu du tour. On a donc pu se défendre honorablement contre tout le monde".

"C'était un pari énorme, le plus gros que l'on pouvait prendre. En gros, on savait qu'il fallait être deux secondes devant à l'arrivée en dépit du fait que Nico tournait trois secondes plus vite au tour sur les ultimes boucles, et là, il n'y a que le pilote qui peut le faire. Je m'excuse pour les sponsors de l'aileron arrière, qui étaient invisibles ce weekend", a-t-il poursuivi sur la BBC. "

Christian Horner explique aussi le choix stratégique d'arrêter plus tôt Sebastian Vettel et sur les problèmes récurrents qui touche le quadruple Champion du Monde.

"Nous avons pris la décision de nous arrêter plus tôt avec Sebastian Vettel pour ne pas subir l'undercut de Valtteri Bottas, donc quelque chose a dû ne pas fonctionner, il faudra qu'on voit ce qu'il s'est passé avec la voiture, quelque chose ne tournait pas rond", explique Horner. "Sebastian Vettel n'a absolument pas de chance en ce moment, dès que quelque chose ne fonctionne pas, c'est pour lui. Il a 4 titres de champion, son palmarès n'est pas remis en question : il faut qu'on lui donne les outils pour qu'il puisse faire son travail. Il va travailler dur avec l'équipe et il est très motivé, il pousse comme jamais, c'est le même pilote que les 4 dernières années. On va enlever l'aileron arrière à Monza maintenant" !

Christian Horner sait que les conditions de course ont aidé l'équipe à obtenir ce résultat, les Mercedes ayant dominé les qualifications sous la pluie avec 2 secondes d'avance sur le temps de Sebastian Vettel, 3e sur la grille.

"On était encore 2.5s derrière hier sur le mouillé, et on savait que ça aurait été compliqué dans ces conditions; Mais c'était bien plus serré aujourd'hui, et nous n'étions pas si loin" déclare-t-il sur la BBC.

"C'est un résultat fantastique, nous avons un bon équilibre avec la voiture et ça a fonctionné. C'était la 150e victoire d'Adrian Newey aujourd'hui, 50 d'entre elles avec Red Bull, c'est aussi un grand moment pour lui".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Rosberg , Sebastian Vettel , Daniel Ricciardo , Adrian Newey , Valtteri Bottas
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités