Le Groupe Stratégique ferme une dernière porte à Marussia

partages
commentaires
Le Groupe Stratégique ferme une dernière porte à Marussia
6 févr. 2015 à 09:32

Selon toute vraisemblance, c'est bien avec un maximum de 9 équipes que débutera la saison 2015 à Melbourne dans un peu plus d'un mois

Selon toute vraisemblance, c'est bien avec un maximum de 9 équipes que débutera la saison 2015 à Melbourne dans un peu plus d'un mois. Les espoirs de reprise de Caterham se sont envolés avec l'annonce d'une mise aux enchères de tout le matériel de course, tandis que la situation de Marussia s'est certainement définitivement obscurcie en cette fin de semaine.

Si mercredi il semblait encore envisageable de voir l'équipe sortir de la mise sous administration qu'elle subit depuis le début du mois d'octobre 2013, avec des discussions menées entre un éventuel repreneur et l'équipe de course, l'espoir a semblé s'évanouir rapidement.

D'abord, la possibilité réelle de relancer une équipe privée de la plupart de son personnel ainsi que de son usine, et affichant une lourde dette envers son fournisseur moteur (Ferrari) et d'autres créditeurs, semblait toujours bancale. Puis, si ce scénario pouvait néanmoins miraculeusement aboutir, Marussia se heurte à un refus du Groupe Stratégique F1.

Ce dernier a rejeté l'idée de voir courir l'équipe russe avec ses monoplaces 2014 : une solution qui avait pourtant été proposée afin de pouvoir sauver les deux équipes de fond de grille. Composé de six membres de la FIA, six membres de la FOM et six équipes (Ferrari, Red Bull, McLaren, Williams et Force India), le Groupe Stratégique F1 est censé être la première rampe de lancement pour faire des propositions validées ensuite par la Commission F1 de la FIA, puis par le Conseil Mondial du Sport Automobile.

Ce refus est un obstacle supplémentaire sur la route d'une reprise d’activité qui est en réalité peu probable depuis de nombreuses semaines. Marussia – en réalité Manor GP – doit d'abord régler ses nombreuses dettes avant de penser à prendre la piste. Il faudra sans doute s'y résoudre, les semaines qui arrivent risquent de sonner définitivement le glas de Marussia et Caterham.

Prochain article Formule 1
Novembre 2014 : Caterham, Marussia et la F1 dans la crise

Previous article

Novembre 2014 : Caterham, Marussia et la F1 dans la crise

Next article

Briatore - Mercedes va dominer, Alonso n'est pas inquiet

Briatore - Mercedes va dominer, Alonso n'est pas inquiet
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Ferrari Shop Now , McLaren Shop Now , Force India , Williams
Type d'article Actualités