Le piéton fou de Singapour risque la prison

L’homme qui s’est introduit sur la piste de Marina Bay au beau milieu du Grand Prix de Singapour a été rapidement arrêté par la police locale dimanche dernier. Il est passé devant un tribunal ce mardi. 

Âgé de 27 ans, l’individu de nationalité britannique a provoqué la neutralisation de la course et l'intervention de la voiture de sécurité. Il était sur la piste au niveau du virage 13 et a mis en péril sa propre sécurité ainsi que celle des pilotes. 

L’homme n’ayant pu s’acquitter d’une somme exigée de 15’000 dollars singapouriens, son passeport lui a été confisqué dans l'attente de son jugement. Il sera jugé définitivement lors d’une audience qui est fixée au 6 octobre prochain et risque une peine de six mois de prison ainsi qu’une amende de 2500 dollars singapouriens. 

Le premier pilote ayant vu l’individu sur la piste dimanche est Sebastian Vettel, qui occupait la tête de la course. 

"J’ai pris la radio et j’ai dit "Il y a un gars qui court sur la piste!", a raconté l’Allemand. "Je l’ai vu prendre une photo. Je ne sais pas. J’espère au moins qu’elle était bonne. J’espère qu’elle était cadrée!"

"Nous abordons ce virage autour de 280 ou 290 km/h, donc je ne traverserais pas la piste si j’étais lui. C’était fou, évidemment, et nous avons immédiatement eu la voiture de sécurité."

"Peut-être que l’année prochaine nous devrons mieux bloquer les tribunes. Heureusement, rien ne nous est arrivé, ni à lui, autant que je sache. Les autres gars ne l’ont pas vu, j’étais le premier."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Singapour
Circuit Singapore Street Circuit
Pilotes Sebastian Vettel
Type d'article Actualités
Tags amende, jugement, marina bay, piéton, prison, singapour, sécurité, tribunal