Le Pirelli pluie peut avaler 60 tours en course

Paul Hembery semble penser que les mélanges slicks amenés par Pirelli à Silverstone pourraient ne pas être de sortie de tout le weekend, au vu des dernières prévisions météo

Paul Hembery semble penser que les mélanges slicks amenés par Pirelli à Silverstone pourraient ne pas être de sortie de tout le weekend, au vu des dernières prévisions météo. Le Britannique a appris à relativiser les caprices du ciel d'Outre-Manche comme de nombreux de ses concitoyens, et y va de son bilan au terme de la journée d'essais pluvieuse.

Avec un temps estival anglais fidèle à lui-même, nous pourrions bien faire face à notre premier weekend humide de bout en bout, sans avoir à faire tourner les pneus pour le sec ! Aussi piégeuses que soient les conditions, il était important aujourd’hui pour les pilotes de trouver leurs marques au cas où cette situation demeurerait la même durant le reste de weekend”.

Hembery pense que les pneus pluie pourraient être de sortie dimanche, et s'attend à les voir résister à de très longs relais.

Nous avons vu des équipes parcourir beaucoup plus de tours que d’autres aujourd’hui, Sauber en complétant le plus. Il pourrait s’agir d’une indication concernant les stratégies pour la course. Si nous devons diriger vers une course avec les pneus pluie, ceux-ci devraient disposer d’une durée de vie d’environ 60 tours”, a-t-il ainsi précisé.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Sauber
Type d'article Actualités