Le plan de Pirelli pour accorder de la liberté aux équipes en 2016

Pirelli est prêt à mettre en place une option "Wild Card" lors de certains Grand Prix l'année prochaine, où les équipes seront autorisées à choisir librement les composés de gommes qu'elles souhaitent utiliser. Mais le manufacturier reste ferme sur la notion de sécurité.

Après que la FIA a confirmé cette semaine qu'il y aurait davantage de "liberté de choix" pour les équipes, le directeur de Pirelli Motorsport, Paul Hembery, a révélé de quelle manière cela fonctionnera.

L'intention est de sélectionner des courses où le choix pneumatique sera libre, tandis que les circuits où la sécurité sera en question – comme Monza – resteront sous l'autorité du choix de Pirelli.

"L'idée est d'avoir certains événements qui font office de Wild Card et certains événements qui seront verrouillés en raison des conditions de sécurité", explique Hembery à Motorsport.com. "Je ne crois pas que nous avons encore la solution finale, mais nous sommes proches d'une solution recherchée par les équipes, pour donner à la discipline ce dont elle a besoin, et nous permettre de maintenir un niveau de sécurité sur les choix qui sont faits."

Réflexion à affiner

Hembery précise que différentes idées sont encore en jeu et que la solution sera déterminée au cours des prochaines semaines avec les équipes.

"Il y a quelques propositions à affiner. Beaucoup d'entre elles ont été modifiées et consolidées", poursuit-il. "Nous avons encore un peu de temps ; il faut probablement attendre septembre pour affiner cela. Quelques nouvelles idées sont arrivées ces dernières 24 heures, qui sont même encore plus intéressantes."

"Mais tout va dans la même direction, pour donner l'idée d'un certain choix et autoriser de la flexibilité pour les équipes tout en garantissant que la course puisse se dérouler avec un produit qui peut tenir la distance de course."

Un type de gomme supplémentaire?

Parmi les changements évoqués, Pirelli souhaite également ajouter un nouveau composé de pneus à la gamme actuelle, avec une gomme "ultra tendre" ou "super supertendre".

"Une petite étape l'an prochain serait d'avoir des super supertendres, pour Monaco ou possiblement Singapour", conclut Hembery. 

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Circuit Silverstone
Type d'article Actualités
Tags composés, gommes, pirelli, pneus