Le projet automobile Apple fait grincer des dents

On vous en parlait il y a quelques jours, la rumeur autour d'un projet d'envergure du géant californien Applepour se lancer sur le marché de la voiturede demain enfle à vitesse grand V

On vous en parlait il y a quelques jours, la rumeur autour d'un projet d'envergure du géant californien Apple

pour se lancer sur le marché de la voiture

de demain enfle à vitesse grand V.

Alors que certains médias affirment que la marque à la pomme a déjà affecté des centaines de personnes à son projet automobile, et que celui-ci porterait déjà le nom de code "Titan", d'autres informations viennent confirmer que les lignes bougent.

Aux Etats-Unis, on affirmait il y a quelques jours que Apple effectue un gros recrutement autour de ce projet, y compris dans le secteur purement automobile. Mais il se dit également que ce qui intéresse la société au plus haut point reste le domaine des batteries, qui peut lui permettre de progresser à la fois sur le secteur auto, mais aussi pour la vente de ses nombreux objets connectés.

On apprend maintenant qu'Apple s'y intéresse évidemment plus que jamais, mais les méthodes pour aller débaucher du personnel chez la concurrence font grincer des dents. Ainsi, la société A123, un fabricant de batteries américain, affirme que son nouveau concurrent a déjà débauché l'un de ses salariés, mais l'a surtout "encouragé" à violer les clauses de confidentialité et de non-concurrence.

Une accusation suffisamment grave pour qu'une plainte ait été déposée auprès d'un tribunal dans l'Etat du Massachusetts...

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités