Le Qatar chaque jour un peu plus proche de la F1

De nouvelles informations ont été révélées au sujet du futur Grand Prix du Qatar de Formule 1, lequel serait en bonne voie pour rejoindre le calendrier annuel de la discipline. Rien n'est encore signé mais la situation se serait débloquée avec l'autre Émirat concerné, celui d'Abu Dhabi, et surtout auprès du Royaume de Bahreïn.

En 2014, le journal britannique Independent avait révélé la volonté du Qatar d'accueillir la F1. Mais très vite, il était apparu que Bahreïn et Abu Dhabi disposaient d'un droit de veto concernant la tenue d'une course supplémentaire dans le Golfe du Moyen-Orient.

En décembre dernier, Bernie Ecclestone expliquait la situation en précisant qu'il appartenait donc aux Émirats et Royaume concernés de régler le problème entre eux.

"Lorsque j'ai négocié avec le Prince héritier de Bahreïn," déclarait le grand patron de la F1, "il a voulu obtenir la garantie qu'il n'y aurait pas d'autre Grand Prix dans le Golfe et j'ai marqué mon accord. Abu Dhabi a négocié avec Bahreïn afin d'organiser sa propre course et les choses se sont bien passées, mais lorsqu'ils ont discuté avec le Qatar il n'en a pas été de même."

Le Qatar a désormais l'autorisation d'organiser son Grand Prix

Bernie Ecclestone

Cependant, la situation semble bien avoir évolué depuis, Ecclestone déclarant récemment : "Le Qatar veut toujours organiser un Grand Prix et je pense qu'ils peuvent désormais le faire."

Ce week-end, c'est sur le circuit de Losail que cet Émirat accueillait le Moto GP, mais rien n'indique que la F1 y fera halte à coup sûr même si le circuit a déjà accueilli le GP2. En effet, le Qatar souhaiterait se différencier de ses voisins et proposer à Ecclestone la tenue d'un Grand Prix plus urbain dans les environs de la capitale, Doha.

L'organisation d'un Grand Prix au Qatar confirmerait ainsi le nouvel héritage sportif du pays, qui accueillera la très controversée Coupe du Monde de football en 2022. Le magazine économique américain Forbes avance le chiffre de 70 millions de dollars, somme qui correspondrait au montant payé par le Qatar à la FOM d'Ecclestone afin d'y héberger la F1. Selon la même source, les Qataris seraient même disposés à déposer sur la table un chèque supérieur à la somme record actuellement payée en Formule 1 par Abu Dhabi, soit 80 millions de dollars. Des chiffres nettement supérieurs aux montants actuellement payés par les hôtes européens de la F1.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités
Tags abu dhabi, bahrein, bernie ecclestone, calendrier, f1, fom, qatar