Le retour des ravitaillements en essence en danger ?

Tandis que le Groupe Stratégique avait proposé, lors de sa réunion la plus récente, de débattre d'un retour des ravitaillements en essence lors des Grands Prix en 2017, cette proposition pourrait déjà être abandonnée, selon la BBC.

En effet, plusieurs équipes ont exprimé leur inquiétude sur le plan de la réduction des coûts, mais aussi en ce qui concerne la sécurité et les dépassements en piste. Une réunion des directeurs sportifs, vendredi, serait arrivée à la conclusion que le retour des ravitaillements coûterait un million d'euros à chaque écurie.

Le principal avantage des ravitaillements est que les voitures seraient bien plus rapides en début de course, dans la mesure où elles ne prendraient pas le départ avec 100 kilos d'essence.

"Nous allons revenir aux voitures les plus rapides du monde avec l'utilisation d'énergie la plus efficiente, sans aides au pilotage, et avec des départs contrôlés par le pilote à nouveau," a déclaré Toto Wolff, directeur exécutif de Mercedes. "Il y a énormément de bonnes choses qui se passent."

Aussi les ravitaillements vont-ils être étudiés plus en profondeur pour analyser avec précision l'impact qu'ils auraient sur la Formule 1. Les résultats de ces études seront présentés lors du Grand Prix du Canada.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités
Tags ravitaillements, réduction des coûts, spectacle, wolff