Le revêtement à l'entrée de Sainte-Dévote inquiète

Tandis que les premiers essais libres doivent débuter aujourd'hui dans les rues de Monaco, un point précis du circuit laisse planer quelques inquiétudes

Tandis que les premiers essais libres doivent débuter aujourd'hui dans les rues de Monaco, un point précis du circuit laisse planer quelques inquiétudes.

Il s'agit de l'entrée du virage de Sainte-Dévote, dont le revêtement a été refait à la hâte par les organisateurs.

Mardi soir, un camion a en effet pris feu à cet endroit, endommagent sérieusement la piste. Durant la nuit, des réparations d'urgence ont été effectuées, avant qu'un nouvel asphalte soit posé. Il y aura eu précisément 36 heures de séchage entre la pose et le moment où la première monoplace roulera dessus, ce qui inquiète quelque peu les pilotes, notamment avec la chaleur qui règne au bord de la Méditerranée.

"La piste a été resurfacée il y a environ quatre semaines, et tout semblait très bien. Ma préoccupation concerne ce qui s'est passé à l'entrée du virage. Avec la chaleur que nous avons maintenant, avec des températures qui ne descendent pas sous les 20° et avec une température de la piste à 45° pendant la journée, j'attends de voir comme cela va évoluer," a confié Paul di Resta hier à Autosport.

"Mais après avoir regardé la réparation, je pense qu'ils ont fait un travail extraordinaire, et cela montre simplement combien ils sont efficaces ici," a-t-il ajouté.

Nico Rosberg s'est dit inquiet au sujet de l'entrée du virage car il craint que celle-ci ne devienne huileuse et donc glissante. Quant à Heikki Kovalainen, il a également fait part de ses doutes et espère que le revêtement pourra tenir jusqu'à dimanche.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Rosberg , Heikki Kovalainen , Paul di Resta
Type d'article Actualités