Le rythme de la MGP W02 n'inquiète pas Mercedes GP

Nick Fry, CEO de Mercedes GP, ne s’inquiète pas plus que cela des performances actuelles de la MGP W02, qui aux yeux de bons nombres d’observateurs est loin d’être à la hauteur

Nick Fry, CEO de Mercedes GP, ne s’inquiète pas plus que cela des performances actuelles de la MGP W02, qui aux yeux de bons nombres d’observateurs est loin d’être à la hauteur.

Le Britannique explique que son équipe a eu une approche différente et qu’une grosse évolution, notamment du package aérodynamique, est à prévoir pour le premier Grand Prix de la saison, qui aura lieu à Melbourne.

"De toute évidence, la performance que nous avons vue en piste à l’heure actuelle n’est pas aussi bonne que nous le souhaiterions. Mais je pense qu’il y a deux principales raisons à cela. La première est que la voiture a eu quelques problèmes de refroidissement et a fonctionné avec un système de refroidissement et un package aérodynamique qui ne fonctionnaient pas de façon optimale, ce qui représente beaucoup sur un temps au tour," a expliqué Nick Fry à l'agence de presse Reuters.

"Deuxièmement, nous avons testé avec une stratégie légèrement différente, avec ce que nous pouvons appeler une voiture basique pour commencer, et nous pensons qu’il y aura une amélioration significative pour la première course. Donc, nous savions que nous n’allions pas être les plus rapides, il faut bien le dire. Nous n’allons pas paniquer, nous avons un plan. Nous nous y tenons et je pense que nous serons dans une forme raisonnable au moment de nous rendre en Australie."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nick Fry
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités