Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
46 jours
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
53 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
67 jours
C
Grand Prix de Chine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
81 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
95 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
102 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
116 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
130 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
137 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
151 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
158 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
172 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
186 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
214 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
221 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
235 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
242 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
256 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
270 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
277 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
291 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
305 jours

Le travail "fantastique" des pilotes essayeurs dans les années 2000

partages
commentaires
Le travail "fantastique" des pilotes essayeurs dans les années 2000
Par :
13 févr. 2016 à 16:00

Dans une chronique publiée en 2015 sur le site officiel de McLaren, Mika Häkkinen évoquait le rôle primordial des pilotes essayeurs dans les années 2000. Nous vous proposons de la (re)découvrir aujourd’hui. 

"Lorsque j’ai débuté avec Lotus en 1991, les essais représentaient déjà une charge de travail importante pour une équipe", raconte Mika Häkkinen. "Mais à la fin de ma carrière, après avoir remporté 20 Grands Prix et deux Championnats du monde des pilotes avec McLaren-Mercedes, les tests constituaient vraiment une énorme partie de nos vies professionnelles."

"Nous avons remporté deux championnats consécutifs, en 1998 et 1999, ainsi que le titre des constructeurs durant la première des deux années. Au terme de ces deux campagnes triomphales et mémorables, j’étais épuisé. David Coulthard, mon équipier, avait été excellent lui aussi en terminant troisième du championnat en 1998 puis quatrième en 1999."

Le recrutement de Ron Dennis

"À l’automne 1999, j’ai demandé à Ron Dennis de nous donner à tous les deux un temps de repos suffisant durant l’hiver qui allait suivre, car nous devions recharger nos batteries. Nous avions énormément d’opérations marketing et de relations publiques à assumer, qu’il fallait coupler avec les tests hivernaux qui allaient suivre... C’était trop. Mais Ron est un homme très intelligent. Même s’il n’a pas dit que j’avais raison, il a tenu compte de ma demande et il a embauché Olivier Panis en tant que pilote d’essais à plein temps pour l’année 2000. Ce fut une petite révolution chez McLaren." 

Alexander Wurz

"Olive - c’est ainsi que nous l’appelions tous - un gars très intelligent et très rapide, a réalisé un travail fantastique en 2000. BAR l’a d’ailleurs recruté pour l’année suivante et Ron Dennis a dû lui trouver un remplaçant. Comme Olive, Alexander Wurz était un pilote qui avait de l’expérience en F1 et qui était déjà monté sur le podium avec Benetton. Alex est d’ailleurs resté chez McLaren-Mercedes longtemps après ma retraite mais, déjà lors de ma dernière saison en 2001, il était aussi efficace qu’Olivier l’avait été. Il nous aidait énormément David et moi en abattant une quantité de travail impressionnante."

"Alex fut pilote d’essais chez McLaren de 2001 à 2006 avant de rejoindre Williams en 2007, où il eut l’occasion de piloter en course au Canada, en 2008. Il termina sur le podium, dans une voiture qui n’a jamais été en mesure de remporter des Grands Prix. Mais bien avant cela, dès 2003, les contraintes avaient augmenté et Ron avait engagé un second pilote essayeur pour travailler aux côtés d’Alex. L’excellent Pedro de la Rosa était le choix de Ron et il est resté de 2003 à 2011 chez McLaren, sauf en 2010 où il a couru pour Sauber."

Le perfectionnisme des grands pilotes

"Même si les pilotes d’essais occupent un rôle essentiel, les titulaires font aussi leur part du boulot concernant les tests et je n’échappais pas à cette règle. Les appréciations d’Olive, Wurzy et Pedro étaient d’excellente qualité, mais chaque pilote développe un style de pilotage qui lui est propre et, par conséquent, il veut toujours adapter le set-up de sa voiture sur mesure. Par exemple, toutes les évolutions aérodynamiques étaient testées par nos collègues mais David et moi voulions toujours les essayer à notre guise afin d’adapter, entres autres, les réglages de suspensions à notre pilotage."

"Durant les essais, les grandes équipes développent une entité distincte, une équipe de test séparée avec certains des ingénieurs et des mécaniciens de l’écurie. J’ai toujours travaillé en ces occasions avec des gars fantastiques et très ambitieux. Peut-être trop, car ils étaient tous désireux d’impressionner durant les essais afin d’être promus ensuite pour les activités de course. Cela dit, je me suis toujours impliqué à 100% avec eux car leur engagement était incroyable. Ils passaient parfois des jours et des nuits à travailler d’arrache-pied en janvier et février afin que nous puissions progresser le plus vite possible."

Article suivant
Mercedes - Wehrlein et Ocon méritent leur place en F1

Article précédent

Mercedes - Wehrlein et Ocon méritent leur place en F1

Article suivant

Romain Grosjean dévoile son casque 2016

Romain Grosjean dévoile son casque 2016
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Mika Hakkinen
Équipes McLaren Boutique
Auteur Olivier Guillaume