Le vrai-faux F-Duct Mercedes au coeur de l'attention

Au micro, Ross Brawn feint l’ignorance avec malice

Au micro, Ross Brawn feint l’ignorance avec malice. F-Duct ? De quoi Diable parlez-vous donc, amis journalistes, le système est interdit en 2012 ! Habitué aux polémiques techniques à Melbourne (on se rappellera de la paranoïa générale entourant la Brawn Grand Prix et son diffuseur en 2009), Brawn est arrivé en Australie avec un ingénieux système au niveau de l’aileron arrière de la Mercedes AMG W03, auquel, croyez-le ou non, Newey n’a pas pensé !

Un petit trou, placé sous le flap mobile de l’aileron arrière actionné par le DRS, libère en effet dans les zones couvertes par le système de réduction de poussée améliorant le flux d’air.

Mais n’allons pas trop loin avec la technique rébarbative. Ce qui est interdit, c’est l’écoulement d’un orifice le long de la monoplace, permettant au flux d’air ainsi guidé de se diriger dans des parties aérodynamiquement importantes, comme le diffuseur. Après avoir été actionné manuellement ou avec le genou depuis le cockpit dans le passé, le F-Duct fut banni, mais l’interprétation du règlement demeure contournable, comme le prouve l’ingénieux système, qui, pour Brawn, répond dans la légalité à l’article 3.15 du règlement sportif : “A l’exception des parties nécessaires à l’ajustement décrit dans l’Article 3.18, tout système, élément ou procédure impliquant un mouvement du pilote comme moyen d’affecter les caractéristiques aérodynamiques de la voiture est interdit”.

Reste donc, finalement, à trancher si la mise en action d’un clic sur un bouton du DRS, déclenchant, par extension, l’apparition du trou concerné, est un "mouvement du pilote affectant aérodynamiquement le comportement de la W03"…

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Ross Brawn
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités