Formule 1
C
GP de Styrie
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
34 jours
C
GP du 70e Anniversaire
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
62 jours

Leclerc : Rouler sur des circuits en sens inverse serait "très cool"

partages
commentaires
Par :
25 avr. 2020 à 07:05

Charles Leclerc pense qu'il serait "très, très cool" pour la Formule 1 de disputer des courses sur des tracés en sens inverse.

La F1 pourrait potentiellement être forcée de disputer plusieurs courses sur les mêmes circuits en 2020 afin de renforcer le nombre d'épreuves après l'annulation ou le report des neufs premiers Grands Prix de la saison 2020. Une idée également évoquée est celle de modifier les tracés de ces circuits pour varier les défis proposés aux pilotes et aux écuries. 

Pour certaines pistes qui disposent déjà de configurations différentes, comme Silverstone ou le Paul Ricard, les choses seraient potentiellement plus simples à organiser, mais pas pour d'autres tracés qui n'ont pas cette option. Ainsi, l'idée d'utiliser les circuits en sens inverse a été récemment soulevée. Un concept difficile à mettre en place en pratique mais qui intéresse Charles Leclerc.

Lire aussi:

S'exprimant sur l'injustice que pourrait représenter le fait de disputer plusieurs courses sur une même piste en fonction des caractéristiques des différentes monoplaces, Leclerc a répondu : "Je pense que l'on peut toujours discuter de la justice. Mais à la fin, nous devons surtout examiner la situation et essayer d'en tirer le meilleur parti, et si cela nous oblige à faire deux courses sur le même circuit [ça ira]."

"Je pense que nous devrions également nous pencher sur la possibilité d'avoir le plus de courses possibles. Je crois que j'ai vu quelque chose sur le fait de courir en sens inverse. Ça serait très, très cool. Et une bonne chose. Je pense que nous redécouvririons les circuits et que ça serait probablement très différent en fonction des voitures, donc oui ça pourrait être intéressant."

L'utilisation de circuits à l'envers devrait passer par une nouvelle homologation des pistes par la FIA et donc à des modifications plus ou moins importantes pour remplir les conditions de sécurité. "Je pense qu'il faudrait assurément réapprendre le circuit de zéro. Je l'ai fait également en karting, faire un circuit dans un sens puis dans l'autre. Et, de mon expérience, oui, vous redécouvrez juste un autre circuit."

"Ça rendrait les choses excitantes parce que les pilotes avec de l'expérience auraient peut-être moins de connaissance de ce circuit, et tout le monde débuterait sur un pied d'égalité. Mais oui, ça ne changerait pas significativement les choses. Je suis quasiment sûr que Lewis [Hamilton] serait quand même le favori. Je pense qu'il serait très excitant de rouler sur un circuit comme Silverstone en sens inverse, d'arriver si vite dans Becketts."

Article suivant
Il y a 15 ans : le duel entre Alonso et Schumacher à Imola

Article précédent

Il y a 15 ans : le duel entre Alonso et Schumacher à Imola

Article suivant

Brown : La F1 peut survivre sans Ferrari

Brown : La F1 peut survivre sans Ferrari
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Charles Leclerc
Équipes Scuderia Ferrari
Auteur Fabien Gaillard