Leclerc déçu de son résultat après avoir été 3e en Q1

C'est depuis la douzième position de la grille que Charles Leclerc prendra le départ du Grand Prix d'Abu Dhabi, pénalisé de trois places pour sa responsabilité dans l'incident du premier tour à Sakhir alors qu'il a conclu les qualifications au neuvième rang ce samedi. Le pilote Ferrari est quelque peu déçu, lui qui s'était hissé dans le top 3 en Q1... Il a répondu aux questions de Motorsport.com à l'issue de cette séance.

Leclerc déçu de son résultat après avoir été 3e en Q1

Charles, à quel point était-il important de passer le cap de la Q2 en pneus mediums, même avec cette pénalité ?

C'était bien, c'était particulièrement important pour nous. Mais je suis un peu déçu car j'aurais voulu faire plus en Q3 et ça n'a pas été le cas. Nous avons eu beaucoup de difficultés liées aux températures des pneus en Q3, pour une raison que j'ignore. Il nous faut comprendre ça, mais je suis content d'être passé en Q3 avec les mediums.

Lire aussi :

Quelles sont ces difficultés ? Peinez-vous à les mettre en température en début ou à les maintenir en température par la suite ?

À leur faire garder de la fraîcheur vers la fin du tour. Nous avions un problème de surchauffe dans le dernier secteur, et cela nous a fait perdre beaucoup de temps au tour.

Vous êtes douzième sur la grille, juste devant votre coéquipier Sebastian Vettel et juste derrière les deux Renault, qui vont pouvoir choisir leurs pneus de départ et en prendre des neufs…

Je ne pense pas que ce soit si mal, en fin de compte, car nous aurions choisi les mediums si nous avions eu le choix. Heureusement que nous avons fait du bon travail en Q2 pour prendre le départ sur nos pneus de préférence.

Auriez-vous été dans une position plus difficile si vous aviez été en tendres ?

Oui, cela aurait été bien plus difficile. J'aurais pu avoir un avantage pendant deux tours, mais après, on sait tous que leur niveau de performance chute.

Enfin, vous rendez hommage à Sebastian Vettel sur votre casque ce week-end. A-t-il été touché par ce geste ?

Seb a tant donné à l'écurie, ce qui me bénéficiera indirectement car j'ai un long contrat avec l'équipe. Surtout, dès que j'ai rejoint l'équipe, il m'a accueilli de la meilleure manière possible. Certes, il y a eu de la compétition, mais en tant qu'être humain, c'est quelqu'un de super. Je voulais donc simplement lui montrer mon respect ainsi, et je sais qu'il l'a apprécié.

Propos recueillis par Alex Kalinauckas et Adam Cooper

partages
commentaires
Alonso redécouvre la Renault R25 : "Une machine parfaite pour moi"

Article précédent

Alonso redécouvre la Renault R25 : "Une machine parfaite pour moi"

Article suivant

Comment Verstappen s'est coincé la main en qualifications

Comment Verstappen s'est coincé la main en qualifications
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Abu Dhabi
Lieu Yas Marina Circuit
Pilotes Charles Leclerc
Équipes Ferrari Races
Auteur Benjamin Vinel