Leclerc visé par deux enquêtes après les qualifications

partages
commentaires
Leclerc visé par deux enquêtes après les qualifications
Par :
11 juil. 2020 à 16:00

Charles Leclerc (Ferrari) fait l'objet de deux enquêtes de la part des commissaires du Grand Prix de Styrie suite à la séance de qualifications. D'autres pilotes ont été convoqués.

Les qualifications du Grand Prix de Styrie, disputées intégralement sous la pluie, ont été pour le moins difficiles pour les pilotes. Dans ces conditions, certains d'entre eux ont visiblement flirté avec les limites. C'est notamment le cas pour Charles Leclerc, visé par deux investigations.

Lire aussi :

Le Monégasque sans doute déjà déçu d'avoir été sorti dès la Q2 et de ne figurer qu'en 11e place provisoire sur la grille, est soupçonné d'avoir commis deux infractions différentes. La première concerne le fait de ne pas être rentré immédiatement au stand après le déploiement du drapeau rouge consécutif à l'arrêt en piste d'Antonio Giovinazzi en fin de Q1.

Le règlement indique en effet : "Quand le signal de s'arrêter est donné, toutes les voitures doivent immédiatement réduire leur vitesse et se rendre lentement dans la ligne des stands." Leclerc n'est pas le seul puisque Kimi Räikkönen (16e) va également devoir se rendre chez les commissaires pour ce motif.

Lire aussi :

La seconde infraction pour le pilote Ferrari concerne une gêne en piste de Daniil Kvyat. L'incident avait d'ailleurs été signalé sur les synthés de la réalisation internationale sans que des images ou des ralentis ne soient montrés. Cela serait arrivé dans les virages 9 et 10, lors de la Q2.

Après la séance, le Russe ne se montrait pas vraiment véhément : "Je pense qu'il m'a bloqué sur l'un de mes tours, mais honnêtement je ne crois pas qu'il s'agissait de mon meilleur tour. Je ne m'en souviens plus. Il se passait beaucoup de choses. C'était une séance très chargée, donc je pense... C'était juste de la mauvaise visibilité, vraiment."

Enfin, Sergio Pérez va aussi avoir le droit à sa visite chez les commissaires puisque le Mexicain est soupçonné de ne pas avoir ralenti sous drapeaux jaunes au virage 3 pendant la Q1. Il s'était finalement classé 17e.

Related video

Passé en Q3, Gasly devra "se battre" en course

Article précédent

Passé en Q3, Gasly devra "se battre" en course

Article suivant

Frustré par l'écart avec Hamilton, Bottas avait un frein "glacé"

Frustré par l'écart avec Hamilton, Bottas avait un frein "glacé"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Styrie
Catégorie Qualifs
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Charles Leclerc
Équipes Ferrari Races Boutique
Auteur Fabien Gaillard