Leclerc doublé par Hamilton après avoir évité une branche

Parti en pole, Charles Leclerc se savait condamné à perdre la tête du Grand Prix d'Azerbaïdjan, mais peut-être pas aussi tôt dans la course...

Leclerc doublé par Hamilton après avoir évité une branche

Auteur d'une deuxième pole position consécutive cette saison, Charles Leclerc a cette fois-ci pu jouir de cet avantage en prenant le départ en tête à Bakou. Un commandement qu'il a réussi à conserver à l'extinction des feux, puis durant deux tours seulement avant d'être avalé dans la longue ligne droite azérie par la Mercedes de Lewis Hamilton, blotti à l'aspiration derrière la Ferrari. Conscient du coup de poker réussi la veille et de la réalité du rythme de la SF21, Leclerc savait pertinemment que mener longtemps le Grand Prix d'Azerbaïdjan serait compromis. Néanmoins, ce leadership aurait pu durer un peu plus sans une petite mésaventure…

Lire aussi :

Le Monégasque a révélé que la présence d'une branche d'arbre sur la piste au virage 15 l'avait contraint à couper puis à ralentir, permettant à Hamilton de réduire l'écart en vue d'un dépassement. Dans la foulée, Leclerc est rentré dans le rang, doublé notamment par les deux Red Bull de Max Verstappen et Sergio Pérez au terme des cinq premiers tours de course.

"Ça commençait bien dans les premiers tours", explique Leclerc. "Après, il y a eu quelque chose qui, je crois, ne s'est pas vu à la télévision. Il y avait une branche d'arbre au milieu du virage 15 et j'ai en fait perdu pas mal de temps à cet endroit. J'ai coupé et je craignais un peu d'avoir gagné du temps sur Lewis, qui n'avait pas court-circuité. Alors j'ai ralenti et il m'a dépassé."

"À partir de là, c'était difficile car j'étais dans l'air sale derrière Lewis, j'ai eu un peu de mal, et dès que j'ai perdu le DRS, Max m'a doublé. Après, c'était une sorte de cercle vicieux très compliqué car j'avais tout autour de moi des voitures qui avaient plus de rythme."

Dans des conditions très venteuses, Leclerc n'est pas le seul à avoir dû éviter une branche puisque l'on a également vu Hamilton faire un petit écart sur la droite au virage 15, tandis que Verstappen a coupé comme l'a fait Leclerc.

Par la suite, Ferrari a choisi de faire rentrer assez tôt son pilote le mieux placé, lui faisant perdre une position par rapport à Pierre Gasly. Après la première neutralisation, Leclerc a également cédé face à Sebastian Vettel, avant de lutter de nouveau contre Gasly après l'ultime relance de deux tours, sans parvenir à accrocher la troisième marche du podium.

"J'ai eu un peu de mal, puis j'ai retrouvé un peu de rythme, mais nous avons décidé de nous arrêter tôt pour passer les pneus durs", confirme-t-il. "Disons qu'il ne s'est rien passé d'inattendu dans ces premiers tours, car nous nous attendions à ce que Mercedes et Red Bull soient de toute manière un peu plus forts."

Quatrième à l'arrivée et toujours en quête d'un premier podium cette saison, Charles Leclerc occupe la cinquième place du championnat. La Scuderia fait quant à elle une bonne opération au championnat constructeurs, dont elle ravit la troisième place à McLaren pour deux points.

partages
commentaires
Vettel offre à Aston Martin son premier podium
Article précédent

Vettel offre à Aston Martin son premier podium

Article suivant

Bakou - Pourquoi y a-t-il eu drapeau rouge et nouveau départ ?

Bakou - Pourquoi y a-t-il eu drapeau rouge et nouveau départ ?
Charger les commentaires