Formule 1
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Leclerc échappe à la pénalité après les EL3

partages
commentaires
Leclerc échappe à la pénalité après les EL3
Par :
25 mai 2019 à 12:09

Charles Leclerc a été reconnu coupable de ne pas avoir parfaitement respecté la procédure sous régime de voiture de sécurité virtuelle à Monaco, lors de la dernière séance d'essais libres. Les commissaires lui ont infligé une réprimande qui n'aura pas d'incidence sur la suite de son week-end.

Charles Leclerc, Ferrari SF90
Charles Leclerc, Ferrari SF90
Charles Leclerc, Ferrari SF90
Charles Leclerc, Ferrari SF90
Charles Leclerc, Ferrari SF90, au stand
Charles Leclerc, Ferrari

Placé sous enquête des commissaires pendant la troisième séance d'essais libres du Grand Prix de Monaco, Charles Leclerc a échappé à une sanction qui aurait pu compromettre la suite de son week-end. Le pilote Ferrari a finalement écopé d'une réprimande pour n'avoir pas respecté le temps minimum imposé sous régime de voiture de sécurité virtuelle. 

Cette VSC avait été déclenchée suite à la sortie de piste de Sebastian Vettel, qui venait d'encastrer sa Ferrari dans les barrières de protection au virage de Sainte-Dévote. Leclerc est passé à cet endroit peu après son coéquipier, et a clairement ralenti. C'est d'ailleurs ce qui lui a permis d'être plutôt convaincant auprès des commissaires, qui ont également étudié toutes les données de télémétrie. 

Lire aussi:

"Le pilote a clairement et correctement freiné avant le virage 1, en réaction à l'incident survenu dans ce virage", expliquent-ils dans leur rapport. "La VSC a été déployée lorsque le pilote était entre le premier et le deuxième virage. Il a ralenti de manière significative, néanmoins il est resté au-delà du temps minimum fixé par la FIA jusqu'au virage 8."

"Les commissaires reconnaissent que le pilote était considérablement plus lent que dans un tour normal durant cette séquence. Cependant, la VSC est là pour des raisons de sécurité, et les commissaires ont estimé que l'infraction devait être admise. Ils imposent donc une réprimande, conformément aux cas similaires lors des séances d'essais libres."

Cette réprimande est la première de la saison 2019 pour Charles Leclerc. Tout pilote qui reçoit trois réprimandes liées au pilotage est automatiquement sanctionné d'une pénalité de dix places sur la grille de départ. 

Article suivant
EL3 - Leclerc surprend Mercedes, Vettel surpris à Sainte-Dévote

Article précédent

EL3 - Leclerc surprend Mercedes, Vettel surpris à Sainte-Dévote

Article suivant

LIVE Formule 1, GP de Monaco: Qualifications

LIVE Formule 1, GP de Monaco: Qualifications
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Pilotes Charles Leclerc
Équipes Ferrari Races Boutique
Auteur Basile Davoine