Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
23 Heures
:
08 Minutes
:
30 Secondes
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
14 jours

Choqué par son élimination, Leclerc a "besoin d'explications"

partages
commentaires
Choqué par son élimination, Leclerc a "besoin d'explications"
Par :
25 mai 2019 à 14:17

Charles Leclerc ne comprend pas la stratégie mise en place par Ferrari lors de la première partie des qualifications à Monaco, où il a échoué à franchir l'écueil de la Q1. La frustration est énorme pour le pilote de la Scuderia, qui évolue devant son public.

Charles Leclerc, Ferrari SF90
Charles Leclerc, Ferrari SF90
Charles Leclerc, Ferrari SF90
Charles Leclerc, Ferrari SF90
Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15, devant Charles Leclerc, Ferrari SF90
Charles Leclerc, Ferrari SF90

C'est un séisme inattendu qui s'est produit lors de la première partie des qualifications du Grand Prix de Monaco, ce samedi. Et si pendant quelques instants c'est Sebastian Vettel qui s'est retrouvé en grand danger pour ne pas atteindre la Q2, l'amélioration in extremis de l'Allemand a précipité la perte de son coéquipier, Charles Leclerc. Auteur d'un chrono en 1'12"149, le Monégasque avait mis pied à terre sans repartir en fin de séance, suite à une décision de son équipe. Une mauvaise décision, puisqu'elle l'a fait échouer au 16e rang. Une élimination dès la Q1 très mal venue, qui plus est sur un tracé où doubler relève du défi ultime. 

N'en croyant pas ses yeux, Leclerc a manifesté une colère contenue en raccrochant son casque, avant d'aller demander une première explication à Jock Clear devant les écrans de contrôle de la Scuderia Ferrari. Extrêmement frustré, il ne peut qu'encaisser un coup dont il n'est pas responsable, en attendant des explications plus claires sur ce qui a provoqué sa perte. 

Lire aussi:

"J'ai demandé s'ils étaient sûrs [de ne pas reprendre la piste], ils ont dit qu'ils pensaient l'être, mais il n'y a pas vraiment eu de réponse", confie à chaud un Leclerc dépité au micro de Sky Sports. "Je n'ai pas eu de réponse détaillée, c'est très difficile à avaler. On avait plein de temps, même en sortant du box, la pesée n'a pas été le problème, on avait même le temps de changer de pneus. J'ai besoin d'explications."

En s'élançant depuis le 16e rang de la grille de départ, le pilote Ferrari ne peut désormais plus que faire la danse de la pluie pour dimanche, ou prier pour participer à une course remuante et riche en rebondissements. "Espérons la pluie, ce serait une loterie", admet-il. "Le sec sera ennuyeux, je vais devoir prendre des risques et même [celui] de m'accidenter, mais c'est comme ça, je vais devoir dépasser même si c'est une piste sur laquelle c'est impossible."

Article suivant
La grille de départ du GP de Monaco

Article précédent

La grille de départ du GP de Monaco

Article suivant

Bottas déçu, Mercedes scrute les risques de pluie

Bottas déçu, Mercedes scrute les risques de pluie
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Catégorie Qualifications
Pilotes Charles Leclerc
Équipes Ferrari Races Boutique
Auteur Basile Davoine