Leclerc : "J'attendais ce jour depuis longtemps"

partages
commentaires
Leclerc :
Par : Benjamin Vinel
28 nov. 2018 à 16:45

Charles Leclerc évoque auprès des médias sa toute première journée d'essais en tant que pilote titulaire Ferrari – journée conclue par le meilleur temps à Yas Marina.

Charles Leclerc, même si vous avez piloté des Ferrari auparavant, et même si un pilote doit laisser les émotions derrière lui quand il prend le volant, avez-vous ressenti quelque chose de spécial quand vous êtes monté dans la SF71H ce matin, en sachant que ce sera votre écurie pour 2019 ?

Il est clair que c'était une journée émouvante, car j'attendais ce jour depuis longtemps, et je n'ai jamais cru qu'il viendrait, mais aujourd'hui, il est devenu réalité et je suis très content. Je suis par ailleurs très satisfait du travail que nous avons fait aujourd'hui, donc c'était très émouvant.

Bien sûr, l'objectif de ces essais était principalement de comprendre les pneus 2019, mais avez-vous eu le sentiment que vous étiez déjà capable de piloter la monoplace à la limite ?

Bien sûr, car dès que je monte dans une voiture de course, j'essaie immédiatement de trouver la limite. Mais comme vous l'avez dit, l'objectif du jour était de comparer les pneus 2019 avec ceux que nous avons utilisés cette année. De mon point de vue, nous avons fait du bon travail, et j'en suis satisfait.

À part apprendre à connaître les pneus 2019, quels étaient vos objectifs aujourd'hui ?

Apprendre à connaître l'équipe, même si je connaissais déjà la plupart d'entre eux. Mais je travaillais avec eux pour la première fois depuis qu'il a été annoncé que j'allais courir pour Ferrari à partir de l'an prochain. C'était important, parce que toutes les écuries ont leur propre mode de fonctionnement. Cette journée m'a permis de voir et de comprendre comment cette équipe fait les choses.

Lire aussi:

Bien sûr, tout un chacun veut impressionner pour son premier jour au travail, donc avez-vous ressenti une motivation supplémentaire aujourd'hui ?

Je veux toujours être performant, peu importe pour qui je pilote, mais aujourd'hui, la priorité était de comprendre les pneus, plutôt que de prouver mes performances. Nous nous sommes concentrés là-dessus, et je suis content.

Charles Leclerc, Ferrari SF71H

Vous êtes-vous senti plus à l'aise au volant en sachant que votre place est assurée pour l'an prochain, par rapport à l'époque où vous faisiez des essais avec Ferrari et deviez les convaincre de vous recruter comme pilote titulaire ?

C'est très particulier sans doute, comme je l'ai dit auparavant, de monter dans la voiture en sachant que ce sera mon équipe l'an prochain. C'est très spécial, mais quand je pilote une voiture, je veux toujours aller aussi vite que possible et faire le meilleur travail possible pour l'équipe. Cela n'a pas changé du tout.

Comment s'est passée la journée ? Avez-vous fait tout ce que vous vouliez ?

Oui. Nous avons effectué le programme qui était prévu, donc nous sommes extrêmement satisfaits. Tout ce que nous voulions faire est fait.

Sur quoi allez-vous vous focaliser lors des trois prochains mois ?

Je dois poursuivre mon développement personnel et me concentrer sur mes faiblesses. Je vais essayer d'apprendre de tout le monde dans l'équipe, et aussi de mon coéquipier.

Vous étiez là hier quand Sebastian Vettel pilotait. Avez-vous eu le temps de discuter et de travailler avec lui ?

Nous nous connaissons relativement bien, car j'étais dans la Ferrari Driver Academy, je travaillais sur le simulateur, donc je l'ai vu quelques fois. Hier, nous n'avons pas beaucoup parlé, mais c'était intéressant de le voir piloter.

Quel est votre objectif pour Melbourne ?

La journée a été très longue avec beaucoup de données à analyser, donc tout d'abord, il faut analyser et comprendre tout ça. Après, clairement, j'ai beaucoup à apprendre, donc il s'agira juste d'être au niveau aussi vite que possible.

Charles Leclerc, Ferrari
 
Article suivant
Lowe ne veut pas penser au handicap de Kubica

Article précédent

Lowe ne veut pas penser au handicap de Kubica

Article suivant

Sainz : "Merci à McLaren de m'avoir donné une voiture si fiable"

Sainz : "Merci à McLaren de m'avoir donné une voiture si fiable"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais de novembre à Abu Dhabi
Pilotes Charles Leclerc
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Benjamin Vinel